Les Editions Muffins

Forum du site des Editions Muffins
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Derrière les murs de pierre (Roman)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Roshieru




MessageSujet: Re: Derrière les murs de pierre (Roman)   20/7/2009, 01:35

Citation :
(roman autobiographique? Mimi...)

Ce qui n'a rien d'un contresens au delà des apparences ^^

Il y a une catégorie littéraire ayant à la fois le pied dans l'autobiographie et le roman. On identifie clairement le héros comme l'auteur (même nom, vie semblable) mais il est dur de savoir si ce qu'il raconte lui est vraiment arrivé ou s'il s'invente des aventures. Certains littéraires vont même plus loin en affirmant que toute autobiographie est forcément un "mensonge" et donc un roman travesti en vérité.

Si tu veux un bon exemple du genre, je te conseille de lire Le berceau au bord de l'eau de Yu Miri jusqu'aux dernières phrases*. Tu verras concrètement le problème de l'auto-biographie. En littérature francophone, il y a le cas d'Amélie Nothomb. Voir ses romans inspirés de sa vie mais pas d'une fidélité biographique.

Sur Yu Miri *
Spoiler:
 

Mes cours sur le sujet sont un peu loin alors j'espère ne pas confondre mais c'est ce qu'on appelle du watakushi shôsetsu au Japon : moi et roman. Autrement dit, un roman (une fiction) basé sur moi-même.

_________________
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexiel




MessageSujet: Re: Derrière les murs de pierre (Roman)   20/7/2009, 01:49

D'ailleurs il me semble qu'il y a le premier romand de Ryû Murakami : "bleu presque transparent" qui est en partie basée sur son passé. (le héros porte le même nom) Mais on sent qu'il y a pas mal de parties inventées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troll des Bois




MessageSujet: Re: Derrière les murs de pierre (Roman)   20/7/2009, 20:27

...
Cet étalage d'autobiographie me fait penser à quelque chose... qui n'a rien à voir avec un genre littéraire particulier, loin de là...

En psycho, il y a déjà quelques temps, j'ai étudié la personnalité d'un auteur au travers de ses récits. En d'autres termes, chaque auteurs, quel qu'il soit, instille toujours une part de lui-même dans ses textes. Bien sûr, pour nombre d'entre nous qui écrivons, cela semble être l'enfance de l'art... Mais il est parfois surprenant de constater qu'un simple pamphlet de quelques lignes révèle parfois beaucoup sur celle ou celui qui l'a rédigé... Souvent plus que ce qu'il ne veut dire de surcroît !

Enfin, il est clair que ce type de décryptage est valable pour tout récit, même les plus fantaisistes ! Par ailleurs, il est aussi évident que cette analyse ne dépend que du lecteur, sauf si l'auteur explique en long et en large son idéologie ou sa manière de procédé...

Concernant ce dernier point, je n'ai lu ce type d'explications qu'une seule fois et, pour être tout à fait franc, ça a complètement gâché ma lecture ! -__-

Bref, conclusion aux antipodes de ce petit écart, je suis d'accord avec Kaorulabelle : vous faites un travail dantesque qui mérite toutes nos félicitations ! ^__-

aplos2 ... coeur ... study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenamei Aoi




MessageSujet: Re: Derrière les murs de pierre (Roman)   20/7/2009, 21:47

Troll des Bois a écrit:
En d'autres termes, chaque auteurs, quel qu'il soit, instille toujours une part de lui-même dans ses textes. Bien sûr, pour nombre d'entre nous qui écrivons, cela semble être l'enfance de l'art... Mais il est parfois surprenant de constater qu'un simple pamphlet de quelques lignes révèle parfois beaucoup sur celle ou celui qui l'a rédigé... Souvent plus que ce qu'il ne veut dire de surcroît !
Evidemment Razz On met tous plus ou moins de nous dans ce qu'on écrit. Exemple personnel : dans mon roman Comme un jour d'hiver, un de mes persos passe des vacances à la mer. Eh bien l'endroit où il va, c'est là où je suis allée en vacances pendant de nombreuses années ^^
Il y a des situations aussi, dans lesquelles nous mettons nos personnages, qui nous sont arrivées. Sans compter les personnages en eux-mêmes, ils ont tous un côté de l'auteur, même si c'est inconscient.
L'écriture c'est un art, au même titre que la peinture ou la musique, arts dans lesquels l'artiste met beaucoup de lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenel




MessageSujet: Re: Derrière les murs de pierre (Roman)   24/7/2009, 18:06

Je n'ai pas le courage de faire une critique aussi longue et précise que lors de ma dernière lecture.

DLMDP est pour moi un symbole de mes plus belles années yaoistes. J'étais réellement heureuse de relire les premiers chapitres que j'avais lu sur le net et le plaisir n'a pas été amoindri quand j'ai enfin lu la suite!

L'histoire est toujours aussi passionnante et les personnages attachants. Bravo encore Mimi pour tes talents d'écrivain.

Mais comme dans chacune de mes critiques il y a un mais ^^

Heureusement je ne suis plus la même qu'il y a quelques années. Je ne suis plus la yaoiste 100% qui ne vit que pour les fics GW XD

Et du coup, la lecture de DLMDP m'a choqué en fait. Car l'univers GW est beaucoup trop présent. Ca m'a gêné. Idem pour les "tenshi" et autres.

Je comprends tout a fait la démarche, j'ai bien lu la discussion plus haut. Mais ça reste très génant pour celles, comme moi, qui ont franchi le pas, qui ne sont plus fan girl mais juste des lectrices avides de bons BL sans aucun rapport avec GW et autres classiques des fics du net.

Encore une fois je n'avais pas l'impression de lire un roman mais bien une fic. Et je trouve ça dommage.

Néanmoins je reste ravie de cette lecture, ça m'a rendue nostalgique de mon adolescence Wink

Edit :Ah j'oubliais, la présence de dessins m'a beaucoup beaucoup gêné. Surtout qu'à mon humble avis, ils n'avaient rien d'exceptionnels. (merci de ne pas mal le prendre...). Les deux personnages se ressemblaient trop et n'avaient absolument aucune expression sur le visage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iroko




MessageSujet: Re: Derrière les murs de pierre (Roman)   26/7/2009, 00:11

C'est vrai qu'avec les Noms Hiroki et Maximilien, leurs origines et leurs comportements, on dirait presque du GW. Sur le coup, avoir des images des persos m'a permis de m'en détacher plus facilement.

Au niveau de l'histoire j'ai adoré. On découvre un univers qu'on ne connait (heureusement) pas, et les personnages sont assez attachants. Du drame, un peu d'humour, de la tendresse et de l'amour, que demander de plus ? J'adore les textes portés sur la psychologie des personnages et le yaoi. D'ailleurs j'ai déjà relu plusieurs fois certains passages... malgré qu'il fasse déjà assez chaud dans ma chambre ^^.

Et comme si ça ne suffisait pas à squeezer mon temps libre, ça m'a donné envie de relire Tatouage. Bizarrement je vois pas passer mes soirées. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harue YA




MessageSujet: Re: Derrière les murs de pierre (Roman)   11/8/2009, 00:35

A mon tour de laisser ma petite patte pour ce texte. lettre

J'avais déjà lu, DLMP sur internet lors de son écriture, j'avais beaucoup apprécié cette histoire à cette époque et j'ai redécouvert le tout avec plaisir lors de cette relecture en format livre.
C'est loin le temps ou je lisais DLMP alors que je devais réviser mon bac de français. boude

Donc redécouverte agréable et aussi surprenant que ce soit, j'ai fait totalement abstraction de GW. Oui. A croire que le fait que je ne sois plus vraiment présente sur ce fandom m'a fait sortir les persos de la tête. J'ai pris l'histoire autrement et j'ai apprécié la lecture sans sous entendu, sans autres images en tête qu'une idée bien à moi des personnages, même les images ne m'ont pas tellement influencées dans mon jugement.

Je ne m'étendrais pas trop sur les images, parce que je les trouves sympa, biens faites, mais j'avoue que des fois j'aurai préféré voir certaines scènes illustrées plutôt que d'autres. Mais c'est un choix personnel et je respecte totalement le choix de l'auteur.

L'histoire est toujours intéressante, plus agréable à lire en format livre qu'en se tordant le coup devant un ordinateur. J'aime le contexte, les aventures, je me souvenais pas de tout et jusqu'à ce que ça arrive je me demandais où se trouvait le passage dont je me souvenais.
Max et Hiroki sont adorables, j'aime l'apprivoisement de l'autre. Et puis les petits bambins autour de Max sont choupis. Ouais bon, on peut pas vraiment dire ça, mais je les trouve choupi quand même.
L'histoire est pour moi bien menée, ça m'a rappelé 'les Choristes', ouais je sais rien à voir, mais le contexte je pense.

Enfin voilà, j'ai aimé lire cette histoire, enfin bout d'histoire en attendant la suite, en livre. J'ai hâte de lire la suite et fin, parce que mine de rien, je me souviens de certains passages mais pas de tous. Fichue mémoire. glups

Après quelques petits bémoles déjà données, quelques fautes, mais j'avoue n'avoir vu que deux coquilles qui m'ont fait sourcillés dans ma compréhension de la phrase. Un pas à la place d'un par par exemple.
Et puis bon à part le Tenchi qui s'écrit Tenshi, le japonais ne m'a pas gêné, surtout qu'il y en a pas tant que ça.
Juste une petite chose que mon côté étude de jap' à fait grincer.
Tenshi no baka, pour moi c'est abruti d'ange et pas ange idiot. On m'a toujours appris que lorsqu'on retranscrivait en français, les adj étaient avant. Un peu comme en anglais.
Mais bon c'est pas comme si c'était mega important... next
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenamei Aoi




MessageSujet: Re: Derrière les murs de pierre (Roman)   17/8/2009, 16:52

Bah dire "Tenshi no baka" lorsque Tenshi est un surnom/prénom c'est tout à fait juste. Pour dire à quelqu'un "idiot !", les Japonais disent souvent "XXX no baka!" (XXX étant le prénom lol).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cendrefeu




MessageSujet: Re: Derrière les murs de pierre (Roman)   9/9/2009, 10:52

J’ai fini DLMDP et j’ai beaucoup aimé l’histoire. L’univers est bien rendu, à tel point qu’il est assez facile de se représenter les différentes situations décrites dans le récit. J'ai trouvé le tout très "réel", même si ce milieu m'est complètement inconnu, donc l'auteur a parfaitement réussi son coup.

J’ai apprécié le « contraste » entre les deux persos : Max ouvert, gentil, apprécié des autres et Hiro renfermé, limite asocial. Le rapprochement progressif est super bien fait, et on s’attache facilement. Moi je crois que j’ai une préférence pour Hiro, d’ailleurs.

Par contre j’ai éprouvé des difficultés avec le style d’écriture : nombreuses coquilles (j’en ai relevé quelques unes au passage quand j’avais de quoi noter à portée de main, si ça intéresse en vue d’une éventuelle réédition, je transmettrai), maladresses et redondances de certaines scènes ou interrogations personnelles, au point d’avoir la sensation de déjà-vu par moment (mon côté bêta lecteur qui ressort, l’habitude de chercher la petite bête partout…). Je ne parle pas ici des morceaux en japonais. Mon niveau de japonais étant complètement nul, je n’ai pas du tout été gênée par ces passages.

De l’utilisation du préservatif : je ne rentrerai pas dans le débat qui précède, je trouve les choix de l’auteur tout à fait justifiés. Les notes en bas de page à ce sujet auraient été complètement déplacées je trouve.

Des illustrations : elles ne m’ont pas gênée, même si je ne les trouve pas indispensables. Toutefois il est difficile d’identifier qui est Hiro et qui est Max sur ces images car ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau.

Bref, je compte bien lire le tome 2. En tout cas, une très belle histoire qui transporte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Derrière les murs de pierre (Roman)   24/9/2009, 22:52

J'ai enfin terminé le premier tome. J'ai aimé. Par rapport à Tatouage, j'ai trouvé ça plus intense, peut-être en raison du huis clos imposé par l'univers carcéral. Ne connaissant absolument pas l'univers GW je n'ai pas été gênée plus que ça. Quant à l'emploi de mots japonais, j'avoue que ça peut faire penser à de la fanfiction (qu'est-ce que ça m'énerve les fanfics bourrées de japonais approximatif) mais ce n'est pas non plus exagéré, et justifié par l'origine du héros, ça ne tombe pas de nulle part. Pour moi, c'est une histoire très cohérente (je ne vais pas dire réaliste, après tout, qui demande aux histoires d'être réalistes?) avec des héros aux personnalités marquées, ni tout noirs ni tout blancs, bien développées par l'auteur. Bon, c'est vrai que Hiro accumule un peu les pépins, mais après tout, s'il n'y avait pas d'embrouilles il n'y aurait pas d'histoire.

Une remarque cependant sur le style
Spoiler:
 

A part ça, un très bon ouvrage dont j'achèterai très certainement la suite.
Revenir en haut Aller en bas
mimimuffins
Admin



MessageSujet: Re: Derrière les murs de pierre (Roman)   25/9/2009, 00:07

Pour répondre à la question, la petite sœur a toujours été une fille.
S'il y a des erreurs de style ou d'ortho concernant sa référence, ce n'est vraiment pas lié à un quelconque changement de ce type ^_^""

Sinon comme je sais que certain le reproche souvent, je voulais tout autant préciser que dans sa création, l'histoire n'a jamais été inspiré de Gundam. Malheureusement, je l'ai écrite et publié sur internet à une époque où je publiais énormément de fanfic Gundam. De fait, ceux qui l'ont lu à cette époque, ont toujours associés les deux univers alors que seuls le surnom d'un des héros et une partie de sa description physique sont proche d'un perso de l'animé. Le reste n'a strictement aucun lien ni rapport volontaire avec l'animé si souvent cité...
(Tout au plus ai-je pu être influencé pour de petits détails... Mais bon, si insérer "un nippon aux Etats-Unis croisant en école pour garçon un orphelin se voulant français qu'il surnomme Tenshi" rend une histoire obligatoirement fanfic GW, on reste loin de "5 ados terroristes souhaitant libérer les colonnies spatiales du joug de la terre dans une époque futuriste peuplé de mechas..." ;p)

Comme je l'ai toujours dit (en tout cas à mon entourage ^_-) Mes sources d'inspirations ont toujours été le film "Les Evadés" (que j'ai vu en boucle à l'époque de l'écriture de dlmdp) pour le tome 1 et l'univers des livres de John Grisham (auteur que j'ai beaucoup lu quand j'étais plus jeune) pour le tome 2. Le nom d'Hiroki provient lui du fait que je découvrais à la même époque Gravitation alors que je cherchais un prénom nippon masculin débutant par la sonnorité [i] et non de Heero yuy. D'ailleurs cela a manqué de peu qu'il se nomme Hisoka (prénom découvert lui, dans Yami no matusei...). Donc pour ceux qui ne connaissent pas Gundam, c'est surtout et finalement "seulement" le "Hi-chan" clin d'œil à toutes ces fanfics Gundam que j'écrivais au même moment, qui font référence à ce fandom.

J'aurais pu le supprimer pour effacer cette connotation "fanfic GW", mais pour autant, je n'ai pas voulu dénaturer l'histoire pour ce seul but.
Surtout que même sans, je pense que je n'aurais pas échappé à ce genre de retour. Car il est évident en revanche qu'après avoir écris plusieurs centaines de pages de fanfics avant de m'attaquer à dlmdp, je n'ai pas pu changer de "non style" entre les deux. Comme on retrouve facilement beaucoup de Hiroki dans Iian de Tatouage qui fut débuté à la fin de dlmdp ;D

_________________
mimimuffins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin



MessageSujet: Re: Derrière les murs de pierre (Roman)   22/4/2010, 21:42

L'annonce sera faite officiellement ce week-end via le site et une newsletter, mais le second tome de dlmdp est enfin disponible !

Nous avons donc bien évidemment envoyé toutes les pré-commandes dés hier.

Nous souhaitions juste ajouter un détail ici-même.
A savoir que malgré notre retard qu'il soit du à nous même ou à l'imprimeur. Ce dernier a réussi l'exploit de se tromper dans un paramétrage des couleurs. De fait, une petite coquille de couleur apparait sur le 4ème de couverture, au niveau de l'insertion de notre logo.
Ce n'est pas énorme, mais vraiment peu gracieux.
Aussi nous nous excusons de cet énième bug que nous n'aurons, une fois encore, pas su prévoir.

En espérant que cela ne gâchera pas la lecture de ceux qui découvriront cette suite.

_________________
Les Editions Muffins
http://www.leseditionsmuffins.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernie Calling




MessageSujet: Re: Derrière les murs de pierre (Roman)   23/4/2010, 21:02

A mon avis ça ne gâchera pas la lecture, ça peut même en faire un objet de collection par après.

Et puis le 4ème de couverture c'est moins important que si tout le livre avait été écrit en blanc sur un fond noir.

Je suis impatiente de le recevoir

Merci pour tout ce que tu as fait pour qu'il puisse paraître de t'être décarcassée et de ne pas avoir baissé les bras devant toutes les choses qui te sont tombées dessus depuis un certain temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laure A.




MessageSujet: Re: Derrière les murs de pierre (Roman)   23/4/2010, 22:15

J'ai reçu mes exemplaires aujourd'hui Very Happy
Et maintenant j'essaye de ne pas aller tout de suite me plonger dedans toute la nuit. Je vais essayer de le faire durer quelques jours.

Pour ce qui est de la coquille de couleur sur le 4eme de couverture, je n'avais pas remarqué avant de lire ça, et même après, la différence est assez légère. Même si je comprends la contrariété ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natmangafan




MessageSujet: Re: Derrière les murs de pierre (Roman)   24/4/2010, 00:47

Reçu aussi, j'ai des ptits cœurs plus les yeux !
Je l'ai feuilleté vite fait, et je tire mon chapeau aux illustrations : on distingue clairement Max d'Hiro cette fois. ^_-

(N'ayant pas pu m'empêcher de jeter un oeil à la dernière page, j'ai cru voir que cette fois ci nous avons droit à un happy end, marque de fabrique de notre MimiMuffins ? ^_^ )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Supersab




MessageSujet: Re: Derrière les murs de pierre (Roman)   28/4/2010, 20:40

je signale juste un petit soucis concernant la mise à jour sur le site.
Le lien associé à la photo de la couverture du dlmdp 2 renvoie au site Made in Asie et non au catalogue des éditions muffins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimimuffins
Admin



MessageSujet: Re: Derrière les murs de pierre (Roman)   29/4/2010, 00:04

Une petite mise à jour express mal gérée ^_^''
Je vais corriger.
Sinon, le site va être mit à jour dans la règle de l'art d'ici la fin de semaine... en principe (lol)

_________________
mimimuffins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iroko




MessageSujet: Re: Derrière les murs de pierre (Roman)   1/5/2010, 18:15

Dire que je vais devoir attendre la Japan Expo pour l'acheter (le temps d'économiser, là je suis ruinée). Je suis trop gourmande de lecture pour mon porte-monnaie. Mais aussi c'est la faute des bons auteurs qui sont trop nombreux ^^. Hier j'ai passé un temps fou à rechercher dans mes archives une des premières fanfictions que j'avais lu pour la relire. Après avoir fait toutes les dossiers autre que fanfiction.net je l'ai retrouvée... dans le dossier mimimuffins.com Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlia Eien




MessageSujet: Re: Derrière les murs de pierre (Roman)   6/7/2010, 21:27

Bon ! J'ai profité de mon trajet d'aujourd'hui pour lire in-té-gra-le-ment le second volume !

Connaissant l'histoire je n'ai pas été surprise par les péripéties ! J'avoue que j'appréhendais au vu de la dureté de certains faits, mais comme souvent j'intellectualise tellement que je finis par me faire autant sinon plus de bille que les persos Razz

Niveau fautes j'en ai bien trouvé quelques unes, vachement mineures (un pro-blème au lieu de problème et un s oublié à la première page notamment.) je crois que c'est jusqu'à présent le livre le mieux soigné en correction.

Si je n'apprécie toujours pas le principe des illustrations internes, je reconnais que les personnages sont bien différentiables. J'ai commencé par regarder les images avant de lire d'ailleurs, si elles me plaisent, j'ai aussi eu le plaisir de voir le vieillissement progressif des personnages que j'ai Énormément apprécié Very Happy

De plus les scènes choisies sont moins statiques que dans le volume 1. Donc un +++ pour les illustrations même si elles me dérangent toujours en me coupant la lecture (non je ne m'habitue pas !) étaient vraiment plus intéressantes et appréciables !

Pour le contenu du livre...

Spoiler:
 


Enfin, ca donne presque envie de dire "écris-nous vite autre chose" Very Happy
J'attendrai le post sur Sherlock Holmes pour donner mon avis à son sujet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimimuffins
Admin



MessageSujet: Re: Derrière les murs de pierre (Roman)   6/7/2010, 22:20

Je ne cache pas que de tous les personnages originaux que j'ai pu écrire, Hiroki est de très loin, celui dont je suis le plus proche sur certain point dont celui du rapport au travail ^_^''

_________________
mimimuffins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cybelia




MessageSujet: Re: Derrière les murs de pierre (Roman)   20/7/2010, 18:15

Je viens de finir de lire le volume deux et je voulais juste dire : BRAVO ! L'histoire est superbe, les personnages attachants et le style d'écriture vraiment agréable (j'avais déjà adoré lire "Tatouages").

Juste un petit bémol : je sais que ça arrive de rater des fautes d'orthographe dans la correction d'un ouvrage, mais j'ai trouvé deux fautes qui m'ont gênée pendant la lecture (disons qu'elle m'ont fait m'arrêter assez longtemps pour que ça me gêne) :
"exécutoire" au lieu de "exutoire"
"au grand damne" au lieu de "au grand dam"
Je sais qu'il y en a eu d'autres (notamment des accords de participes passés), mais elles m'ont moins marquées que ces deux-là.
J'ai d'ailleurs remarqué plus de fautes dans le tome 2 que dans le 1.

Et j'ai aussi eu un peu de mal avec les propositions qui sont séparées de leur phrase principale par un point et non une virgule. Parfois, j'étais obligée de relire la phrase précédente pour comprendre la totalité du paragraphe.

Voilà, je voulais juste mentionner ces petits points négatifs qui ne m'ont pas empêchée d'adorer ces livres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Derrière les murs de pierre (Roman)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Derrière les murs de pierre (Roman)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [Editions Muffins] "Derrière les murs de pierre" de Emilie Lepers (Tome 1) *
» Derrière les murs
» La chasse est ouverte...
» PHAENIX (Tome 1) LES CENDRES DE L'OUBLI de Carina Rozenfeld
» Derrière les murs du Phantom manor?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Editions Muffins :: Les Editions Muffins :: Nos Ouvrages-
Sauter vers: