Les Editions Muffins

Forum du site des Editions Muffins
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La rentrée (Recueil de nouvelles)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Quelles Nouvelles ont votre préférence ?
Macabre Illusion de Karen Merveille
9%
 9% [ 9 ]
L’Oubli de Laure Asset
14%
 14% [ 14 ]
Green Apple de Subaru-D
21%
 21% [ 21 ]
Nouveau Job de Raphaëlle B.
12%
 12% [ 12 ]
Won’t be long de Kalia Bennett
8%
 8% [ 8 ]
Une rentrée en Fleurs de Iroko Yakuro
10%
 10% [ 10 ]
Une très longue semaine de Cendre Elven
10%
 10% [ 10 ]
Premier chapitre de Selene Crescent
8%
 8% [ 8 ]
Des princes charmants de Lucile Garrigoux
8%
 8% [ 9 ]
Total des votes : 101
 

AuteurMessage
Gwenel




MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   17/9/2008, 23:07

Merci Mimimuffins, j'avoue avoir été interpelée par ce terme sans pour autant avoir le courage de faire des recherches personnelles (je ne veux pas savoir quelles réponses il peut y avoir en tapant "nègre" sur ce cher google...)

Je n'avais pas fait attention à l'absence de Kalia BENNETT sur le forum, j'avoue être un peu perdue entre les noms d'auteur et les pseudos. Est-il cependant possible que tu lui transmettes ma critique ?

Merci encore.

Gwenel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimimuffins
Admin



MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   18/9/2008, 00:08

Disons que le terme de "nègre littéraire", a bien pour origine, la traite des esclaves noirs, ou à un tout autre niveau, ces hommes et femmes faisaient la aussi le dur labeur d'un autre sans en tirer profit !

Sinon, coté "perdition" nom d'auteur-nom de plume, on a posté un petit bilan dans la section "nos auteurs & illustrateurs"
(Moi même qui suis censée connaitre tout le monde, je m'y perds ^_^'')

Pour Kalia qui ne passe pas encore, je lui ferais suivre ton retour pour l'informer de passer par là ou pour lui retourner ton email, si elle souhaite te répondre par ce biais !
Mais elle devrait venir au moins une semaine pour son interview... (enfin en principe ^_^'')

_________________
mimimuffins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalia Bennett




MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   19/9/2008, 14:09

Oulàla.... Que de retard dans mes réponses à vos critiques! Je suis sincèrement désolée, ça ne fais vraiment pas sérieux pour un auteur! Je remédies donc à ça et tâcherais de passer sur le forum au moins deux fois par semaines à l'avenir.... Ralalala...

Master a écrit:
Won’t Be Long
Le sadisme dans toute sa splendeur .Ô qu’est ce que j’aurai aimé que ce soit encore un peu plus cruel, oui plus de sadisme.
Un récit dans le récit (ya un nom pour ca mais je l’est pas en tête) c’est ingénieux et, on pourrait c’y perdre et pourtant non .Deux récit pour le prix d’un de quoi être satisfait. Le récit en italique (du torchon donc) montré une violence sans trop en abusé. D’ailleurs on éprouve même de la compassion pour Stan qui souffre sans que Matthew ne bouge.
L’écrivain toute fois ma fait pensé a Eiri de Gravitation et le meilleur ami a Thoma.J’ai du mal a séparé Gravitation du texte. Néanmoins à la deuxième lecture on sent moins la pate Gravitation mais Stan garde un air Eiri.
Au final, les meilleurs soins d’une blessure sont l’amour et l’attention de autre (naïf oui je c)

Sadisme? Huuuummm... ce n'est pas la nouvelle la plus violente que j'ai écris pourtant... Eto... Ne prenez pas peur! Je voulais juste que cette histoire apparaisse par certain côté assez dure,presque violente, agressive. Je ne sais pas pourquoi mais dés le début elle s'est imposé à moi comme ça, alors que j'ai plutôt tendance à jouer la carte du romantisme dégoulinant d'habitude.

Bref, mon histoire est sadique et j'en suis fière! Niark! Sinon, il est vrai que Stan ressemble beaucoup à Eiri de Gravitation mais sur le coup, je vous assure que ce n'était pas du tout fait exprès! Les auteurs sont toujours influencé par leurs lectures et sans aucun doute que je l'ai été par Gravitation plus que je ne l'aurais cru!

Au fait, un récit dans le récit est une "mise en abîme".:flotte:


Troll des Bois a écrit:
Won’t Be Long, de Kalia Bennett :
Spoiler:
 

Comme je l'ai répondu à Master, mon récit est sadique de manière volontaire et je suis contente qu'il est laissée cette impression aux lecteurs du recueil La Rentrée! Pour être honnête, je ne suis pas totalement satisfaite de ma nouvelle, elle aurait pu être beaucoup mieux et comme me l'a fait remarqué la maison d'édition, peut-être un peu plus longue! Enfin, je me suis beaucoup amusée à glisser des petites notes personnelles sur les personnages et je suis ravie que tu es noté l'affiliation d'Alec! Merci beaucoup également pour tout tes compliments Embarassed sur ma façon d'écrire, c'est plaisant de voir que ce que l'on écrit plaît aux lecteurs !

Gwenel a écrit:
Il semblerait que j’ai pris du retard sur mes critiques de « La Rentrée » >_<

*Retrousse ses manches*

Ne prend pas peur, Kalia BENNETT, mais tu es la prochaine sur ma liste Wink


[center]Won’t Be Long



A vrai dire cette nouvelle a considérablement mal commencé pour moi. Tout ce passage en italique m’a passablement énervé et ennuyé. Je ne supporte pas quand une histoire commence ainsi, quelque part, je trouve ça banal
Spoiler:
 
Cela fait très « fic »… De plus, l’utilité de ce passage me semble contesté dans la suite de l’histoire.

Je ne me suis cependant pas arrêté à cet aspect là et je ne le regrette pas.

Tout d’abord, je suis impressionnée par ta maîtrise de la narration à la troisième personne (d’ailleurs, j’ai oublié de relever ce même aspect dans « Macabre Illusion »), chose à laquelle je ne peux m’atteler sans m’ arracher les cheveux.

Ensuite, j’affectionne l’univers bien qu’il me soit inconnu et peu être que je me trompe mais je l’ai ressenti comme un clin d’œil aux Editions Muffins.

De même, Stan m’a rappelé par bien des points Yuki Eiri (Gravitation bien qu’il me semble superflu de le préciser), aussi bien dans sa personnalité que dans son métier
Spoiler:
 
Et si cela aurait pu m’interloquer, il n’en est rien. Je me suis contentée de relever la ressemblance qui m’a fait sourire, mieux, qui m’a plu. Mais je me suis demandée, est-ce que le passage du début était pour « coller » à l’histoire de Eiri Yuki ? Etais-ce la aussi un clin d’œil ?
Spoiler:
 

Ne vivant pas dans le monde de l’édition, pourrais-tu me définir le terme « nègre » qui semble avoir une signification toute particulière dans cet univers ?

Petit hic (que j’ai déjà signalé à d’autres auteurs ici, tu ne passeras donc pas à travers les mailles) : je trouve dommage de vouloir intégrer à ton histoire des éléments que je qualifierais de personnels
Spoiler:
 
Dommage car à mon sens cela discrédite la nouvelle et la « rabaisse » au niveau de « fic » ( attention, je ne n’insurge aucunement les fan fictions, je pense juste qu’une Nouvelle est plus « prestigieuse » dans son sens même)

Spoiler:
 

Les 6 dernières pages sont un vrai petit bijoux. Outre la maîtrise du style, j’ai été touchée par la fin que je qualifierais d’irréprochable, mêlant émotion et humour. J’aime lire ce genre d’histoire pour lesquelles mon cœur se serre d’émoi.

Pour conclure, l’histoire est parfaitement ficelée, le style est à faire pâlir de jalousie, j’aime Stan et malgré un début difficile et un Elliot un peu sensible, j’ai pris beaucoup de plaisir à te lire.

Ta nouvelle laisse un sentiment d’accomplissement que je ne saurais exprimer.

Alors merci Kalia BENNETT et longue vie à tes projets.

Gwenel
Wouah! C'est une superbe critique! Je vais tâcher d'y répondre le mieux possible ! plume

Pour la passage en italique, je suis navrée qu'il ne t'ai pas plu mais je dois avouée que je ne savais pas comment introduire ce "flash-back" autrement. J'ai trouvée qu'il aurait été compliquer pour le lecteur de s'y retrouver s'il n'y avait pas une réellement " différence" entre cette partie et le reste de l'histoire. Pour la question du viol, je suis un peu surprise. Mon intention n'était pas du tout de banaliser le viol, bien au contraire! Il est pourtant vrai que le prologue ne rend pas l'horreur qu'à pu ressentir Stan face a cette situation mais traiter ce "sujet" avec un certain sens de "l'esthétisme" est quasiment impossible pour moi. J'ai beaucoup de mal à faire la part des choses entre mon récit et moi quand je suis en pleine création de nouvelle ou de fic.

Pour ce qui est de la maîtrise (?) de la narration à la troisième personne et bien... J'ai toujours écris comme ça, c'est un style qui s'est imposé de lui-même depuis que j'écris soit depuis mes années de primaire alors je me suis familiarisée avec.

Pour le choix de l'univers, ayant suivi des études d'Information-Communication j'ai quelques bases. De plus, je suis passionnée par tout ce qui touche les livres depuis longtemps alors j'ai fureté de ci, de là pour me renseigner!!!

Pour ce qui est de l'aspect "fic", je plaides coupable! J'ai un peu de mal quand j'écris à séparer les genres, à modifier ma façon d'écrire mais j'essaie petit à petit de mieux faire.

Pour l'aspect Eiri Yuki, comme je l'ai répondu à Master et à Troll des Bois, ce n'était pas du tout volontaire. C'est devenu un "clin d'oeil involontaire" si on peut dire ça comme ça! Razz

Pour le côté personnel, j'avoue que Stan et Elliot ont chacun des traits de caractères m'appartenant mais pour le coup de la bibliothéque qui contient une "collection de manga" et " Harry Potter" c'est une référence à un ami écrivain à moi... Désolée si ça ne t'as pas plu mais j'aime faire des petits clins d'oeils à mon entourage quand j'écris. Mais il est vrai que généralement, elles sont moins visibles et moins " grosses"!

Pour le niveau " sexe" est bien... Elliot a mon trait de caractère le plus insupportable à mon sens : c'est un affreux, mielleux et inéchangeable romantique à l'extrême. Dans le genre vieillot.... Et pour la non -description, j'ai jugée que c'était quelques choses d'intime qui ne devait appartenir qu'aux deux personnages.

Et pour la fin de ton message est bien... euh...
Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed merci beaucoup, c'est vraiment gentil mais il faut préciser que l'équipe de la maison d'éditions a fait du bon boulot de re-lecture et de création donc ....

Voilà donc pour les réponses! Merci encore à tous ceux et celles qui m'ont faire de leurs critiques!!!


mimimuffins a écrit:
Pour Kalia qui ne passe pas encore, je lui ferais suivre ton retour pour l'informer de passer par là ou pour lui retourner ton email, si elle souhaite te répondre par ce biais !
Mais elle devrait venir au moins une semaine pour son interview... (enfin en principe ^_^'')

Je suis là et prête à répondre à toutes questions, en temps et en heure!, mais je ne vois pas où je dois répondre... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenel




MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   19/9/2008, 15:03

Kalia BENNETT a écrit:
Pour la passage en italique, je suis navrée qu'il ne t'ai pas plu mais je dois avouée que je ne savais pas comment introduire ce "flash-back" autrement. J'ai trouvée qu'il aurait été compliquer pour le lecteur de s'y retrouver s'il n'y avait pas une réellement " différence" entre cette partie et le reste de l'histoire. Pour la question du viol, je suis un peu surprise. Mon intention n'était pas du tout de banaliser le viol, bien au contraire! Il est pourtant vrai que le prologue ne rend pas l'horreur qu'à pu ressentir Stan face a cette situation mais traiter ce "sujet" avec un certain sens de "l'esthétisme" est quasiment impossible pour moi.

Ah je me suis faite mal comprise.

Je ne remets pas en cause ta façon de traiter le sujet car je ne pense pas qu’il y ait ‘une’ façon de le faire.

Ce que j’ai voulu transmettre, c’est mon « ras le bol » de voir ce sujet traité dans de nombreuses (trop nombreuses) fan fictions.

J’espérais ne pas à avoir subir cela dans une nouvelle.

En fait je suis quelque peu effrayée de la multiplication de ce genre de scène dans les fics, d’où mon terme « banalisation ». Plus ce sujet est abordé, plus j’ai l’impression qu’il rentre dans les mœurs du monde Boy’s Love. Car c’est une spécificité que j’ai remarqué dans le Yaoi. Alors que le sujet est moindre voir absent dans le Yuri ou l’Hétéro, dans le « yaoi », il semble relativement récurrent.

A vrai dire, ce n’était pas vraiment une critique spécialement attachée à ton œuvre, mais plus une réflexion générale.

Contente que tu ais apprécié mon retour ^^

Gwenel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalia Bennett




MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   19/9/2008, 17:06

Gwenel a écrit:
Kalia BENNETT a écrit:
Pour la passage en italique, je suis navrée qu'il ne t'ai pas plu mais je dois avouée que je ne savais pas comment introduire ce "flash-back" autrement. J'ai trouvée qu'il aurait été compliquer pour le lecteur de s'y retrouver s'il n'y avait pas une réellement " différence" entre cette partie et le reste de l'histoire. Pour la question du viol, je suis un peu surprise. Mon intention n'était pas du tout de banaliser le viol, bien au contraire! Il est pourtant vrai que le prologue ne rend pas l'horreur qu'à pu ressentir Stan face a cette situation mais traiter ce "sujet" avec un certain sens de "l'esthétisme" est quasiment impossible pour moi.

Ah je me suis faite mal comprise.

Je ne remets pas en cause ta façon de traiter le sujet car je ne pense pas qu’il y ait ‘une’ façon de le faire.

Ce que j’ai voulu transmettre, c’est mon « ras le bol » de voir ce sujet traité dans de nombreuses (trop nombreuses) fan fictions.

J’espérais ne pas à avoir subir cela dans une nouvelle.

En fait je suis quelque peu effrayée de la multiplication de ce genre de scène dans les fics, d’où mon terme « banalisation ». Plus ce sujet est abordé, plus j’ai l’impression qu’il rentre dans les mœurs du monde Boy’s Love. Car c’est une spécificité que j’ai remarqué dans le Yaoi. Alors que le sujet est moindre voir absent dans le Yuri ou l’Hétéro, dans le « yaoi », il semble relativement récurrent.

A vrai dire, ce n’était pas vraiment une critique spécialement attachée à ton œuvre, mais plus une réflexion générale.

Contente que tu ais apprécié mon retour ^^

Gwenel

Ah! Effectivement, j'avais mal compris! Tu trouves ce "thème" récurrent dans les fics? Personnellement, celles que je lis n'aborde pas ce thème... je dois être chanceuse mais c'est vrai qu'il est étrange, voir assez effrayant , de voir que ce sujet est de plus en plus mis en avant!

Pour ma part, je ne vois aucun esthétisme dans cette idée, en aucun cas je ne lirais quelques choses ayant pour intrigue principale ceci...

Voilà!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   21/7/2009, 00:40

Bon, alors *prend son courage à deux mains* je commence

Macabre illusion
Karen Merveille


J'ai aimé:
- la façon dont l'intrigue était construite, on découvre petit à petit les pièces du puzzle, et le suspens est bien mené
- l'univers côté ombres et esprits en peine, c'est un thème classique mais j'ai trouvé que l'auteur avait réussi à bien se l'approprier
- le style qui alterne efficacement dialogue et passages d'action

J'ai pas aimé:
- j'ai trouvé que la fin était un peu trop "facile", il se rend compte qu'il tient à son copain en même temps que celui-ci semble changer d'attitude à son égard
- rien compris au problème de la mère.

Va savoir pourquoi j'imagine Brigit sous les traits de Misa Amane de Death Note... sans doute le style gothic et le côté un peu naïf.

Au total : bravo

L'oubli

Laure ASSET


Ouah, de la SF love (c'est bien, on varie les genres)

J'ai aimé
- la façon dont sont traitées les émotions du héros
- le suspens sur le retour ou non de l'être aimé
- l'idée d'une vie éternellement recommencée
- le passage sur le fait que deux hommes bah ça peut pas perpétuer l'espèce... (ce qui doit être l'origine du problème, à bien y réfléchir)
- le principe de l'Oubli (c'est vrai, ça doit être fatiguant, une aussi longue vie)
- la fin! J'avoue qu''un moment je me suis dit "uh? y'a pas une erreur d'impression, là?" et après j'ai compris et j'ai trouvé ça excellent.

J'ai pas aimé:
- mais euh! j'aurais voulu en savoir plus sur l'univers dans lequel ils vivent, sur la nature des héros... sur tout quoi. Mais en format nouvelles, c'était pas possible, dommage.

Donc : respect plus1

Sur ce... je m'en vais lire la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Roshieru




MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   21/7/2009, 01:28

Merci pour ton commentaire Kira sur Macabre Illusion : )

Le personnage de la mère est victime de ce qu'on appelle le déni. Comme j'ai la flemme à cette heure, je te renvois à l'article du wikipédia.

http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9ni

J'ai tendance à imaginer des choses trop complexes pour tenir dans une simple nouvelle (encore des progrès à faire)... Je pensais publier le second épisode (Incubus Crush) sur fictionpress dans l'espoir d'avoir quelques avis critiques de lecteurs de Macabre Illusion... Parce que je galère vraiment v_v Faut dire que je suis du genre à avoir peu de confiance en moi.

_________________
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenamei Aoi




MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   21/7/2009, 09:01

Haha, je vois que je ne suis pas la seule à avoir du mal avec le format nouvelle, ça fait plaisir quelque part lol
C'est vrai qu'on a tendance à se lancer dans des idées qui, techniquement, prendraient un roman à développer, mais la nouvelle, c'est un véritable exercice. Du coup, comme on a toutes les idées en tête mais qu'on en voit qu'une petite partie dans la nouvelle, ça nous paraît souvent pas clair, pas développé (même au niveau d'une nouvelle), alors que ça peut être clair pour le lecteur qui lui, ne connait rien de ce qu'on aurait voulu faire à la base Razz (peut-être que des fois, c'est mieux... lol)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laure A.




MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   23/7/2009, 00:54

Citation :
L'oubli

Laure ASSET


Ouah, de la SF love (c'est bien, on varie les genres)

J'ai aimé
- la façon dont sont traitées les émotions du héros
- le suspens sur le retour ou non de l'être aimé
- l'idée d'une vie éternellement recommencée
- le passage sur le fait que deux hommes bah ça peut pas perpétuer l'espèce... (ce qui doit être l'origine du problème, à bien y réfléchir)
- le principe de l'Oubli (c'est vrai, ça doit être fatiguant, une aussi longue vie)
- la fin! J'avoue qu''un moment je me suis dit "uh? y'a pas une erreur d'impression, là?" et après j'ai compris et j'ai trouvé ça excellent.

J'ai pas aimé:
- mais euh! j'aurais voulu en savoir plus sur l'univers dans lequel ils vivent, sur la nature des héros... sur tout quoi. Mais en format nouvelles, c'était pas possible, dommage.

Merci beaucoup Kira, pour ton retour sur ma nouvelle Very Happy
Oui, le format nouvelle ne permet pas de développer vraiment l'univers et les personnages, mais je suis contente que l'aperçu qu'en donne l'histoire donne envie d'en savoir plus :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   14/8/2009, 01:16

On continue...


Green Apple (Subaru D)
J’ai aimé :
- l’originalité du monde
- les personnages (surtout Cheshire, c’était une trouvaille)
- le Père Noël est un méchant ! (je le savais)
- la façon dont l’histoire boucle pour se terminer par un second décès du même personnage
- la « leçon de baiser »
- le ton général de l’histoire
- le format du récit, tout à fait adapté à une nouvelle
J’ai pas aimé :
- euh… rien, en fait.
Conclusion : juste un grand, un immense bravo (Terry Pratchett, Catherine Dufour… tenez-vous bien, la relève arrive).

Nouveau Job (Raphaëlle B)
J’ai aimé :
- le ton général du récit, avec le recul un peu ironique du héros sur la situation
- l’histoire du mot de passe, c’était une trouvaille
- la fin : après un premier mouvement de « han mais c’est quoi cette fin ? » j’ai trouvé que c’était plutôt original.
J’ai pas aimé :
- « Je suis ouvert d’esprit pour mon âge » : là, j’avoue, j’ai bondi. Non, l’ouverture d’esprit n’est pas une question d’âge. Pour s’en convaincre, il n’y a qu’à faire un tour dans certains lycées de mon cher département : insultes homophobes et anti-judaïques sont quotidiennes… à l’inverse, certains ex-soixante-huitards se montrent beaucoup plus tolérants sur la question.
- De même le « pour son âge, Alice était intelligente et lucide » : non, tous les jeunes ne sont pas des cons.
- La même, se remet remarquablement bien de son coma du début de l’histoire.
Conclusion : dommage que certains clichés soient venus gâcher un récit par ailleurs bien mené et construit.

Won’t be long

J’ai bien aimé :
- le ton très romance du récit, qui s’assume parfaitement en tant que tel
- l’organisation fantaisiste des dossiers de Stan et le jeu de puzzle auquel doit se livrer Elliot
- le livre qui s’impose à Stan, qui leur sert finalement de moyen de communication.
J’ai pas aimé :
- leur coup de foudre semble fondé uniquement sur le physique, d’autant que dans le cas de Stan, c’est parce qu’il lui rappelle son ex (on ne peut pas dire qu’ils dialoguent beaucoup pour apprendre à se connaître)
- Alec, lorsqu’il dit à son ami « lorsque tu lui as fait l’amour, tu as découvert qu’on pouvait être autrement avec toi » comment peut-il le savoir étant donné la façon dont Stan a décrit la scène dans son livre ?
Conclusion : une histoire bonbon, à qui on pardonne ses invraisemblances parce que c'est fait pour rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaelle B.




MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   16/8/2009, 12:47

Bonjour Kira,

merci pour ton retour.
je voudrais faire un commentaire sur la notion de cliché et de son utilisation dans les histoires.

Pour moi, il y a une différence entre utiliser un cliché dans le partie "descriptive", style: Comme il était gay, son appartement était décoré avec beaucoup de goût. Ca, c'est un cliché qui est carrément véhiculer par l'auteur, il ets mis comme une affirmation. Si un personnage d'une histoire, dit: "comme il était gay, je m'étais attendu à un apprtement super bien décoré", là c'est un cliché émis par le personnage et qui donne donc une indication sur le personnage lui-même.
Arthur s'estime ouvert d'esprit pour son âge car il a vu la réaction de membre de sa famille et quand il était jeune, on ne parlait pas autant de ses goûts sexuels. 9a montre aussi qu'il est fier d'avoir cette ouverture.
Pour David, tous les jeunes de 15-18 ans sont des petits crétins malpolis et mal habillés parce qu'il en a 30 et qu'il a oublié qu'il avait pu transmettre la même image pour un trentenaire quand lui en avait 18 !

Utiliser les clichés peut permettre de donner des renseignements sur un personnage, en bien comme en mal.

Promis, avant de poster la suite sur FP, je me relirais pour voir si j'en ai pas mis autant dedans. Comme plusieurs personnes ont soulevé ce point, je me dois d'y faire attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   16/8/2009, 12:53

Je suis tout à fait d'accord avec toi, mais là justement, le problème c'est qu'au moment où il dit ça, on ne connaît pas vraiment le passé et la personnalité d'Arthur (un peu logique dans un OS) donc ça faisait bizarre...
Suite sur FP? Chouette, j'irai voir. Quel pseudo?
Revenir en haut Aller en bas
subarud




MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   16/8/2009, 19:18

Merci à Kira pour son retour sur Green Apple^^.

Hé oui le père Noël est un odieux personnage, en réalité, il était bon de rétablir la vérité. Voilà qui est le fait, le père porcher du maître Pratchett peut à présent travailler en toute tranquillité !
Je suis très flatté par ta dernière phrase, mais je n'ai pas la prétention de me hisser au niveau de notre bon protecteur des orang-outan Wink .

Content de t'avoir fait rire au point que tu n'ai rien trouvé qui te déplaise dans ma petite nouvelle. J'avoue avoir particulièrement aimé créer Cheshire, même si je plaignais mentalement ce pauvre Death !

Quant au père noël et à sa clique, peut-être en apprendrons nous un peu plus dans une prochaine nouvelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaelle B.




MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   17/8/2009, 22:06

Kira a écrit:
Suite sur FP? Chouette, j'irai voir. Quel pseudo?

sous raphaelle_b, mais je n'ai encore publié sous ce pseudo ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   20/8/2009, 22:43

Suite...

Une rentrée en fleur

Un joli texte, sur un thème courant (la rencontre amoureuse) mais abordé sous un angle original, avec d’une part le métier peu courant du héros de l’histoire, et d’autre part le langage des fleurs qui sert de fil conducteur. Ca m’a un peut fait penser à certains mangas boys love, avec des petites histoires gentilles et sucrées, en tous cas j’y ai retrouvé le même esprit.

Une longue semaine

Là encore, je dirais une histoire un peu style manga, on s’attend totalement à la fin (et au fait que l’inconnu est le mystérieux patron) donc tout l’enjeu repose sur le « comment ? » C’est mignon, c’est gentil, ça se lit facilement, mais j’avoue que je n’ai pas trop accroché. Sans doute aussi parce que la mode et moi, ça fait deux (j’ai trouvé un peu fastidieuses les énumérations de marques).

Premier chapitre

Je ne sais pas pourquoi mais ça m'a irrésistiblement fait penser au manga Café Latte Rhapsody... sans doute à cause du métier du héros. Bon, c'est mignon, tout le monde il est gentil tout le monde il est beau... Je crois aussi que cette histoire souffre de sa place dans le volume, elle arrive après deux autres du même genre, et sincèrement ça fait un peu overdose de sucre au bout d'un moment. Il aurait fallu alterner avec les histoires du début, qui sont plus sombres, afin d'éviter l'effet répétitif (enfin... ce n'est que mon goût personnel, hein).

Des princes charmants
J'étais morte de rire du début à la fin. Le réveil un matin de rentrée, c'est dur... en même temps pour le héros ça a l'air du quotidien. Pas de quoi faire une crise pour quelques cadavres... Les dialogues avec le garde du corps sont hilarants, de même que sa première rencontre avec son futur adversaire/partenaire. Il faut avouer qu'avec son mauvais caractère ça met tout de suite plus de piquant. Et la chute de l'histoire.... mouhaha (ok ils sont tous gays, mais en même temps vu le délire général de l'histoire ça passe très bien, on n'est pas là pour se soucier d'être cohérent, que diable... quand on bouffe du steack de troll au petit déj, rien ne peut être vraiment étonnant). Je crois qu'au final, c'était ma préférée...

Conclusion : eh bien j'ai beaucoup aimé le recueil de nouvelles alors que généralement ce n'est pas mon truc. Finalement c'était sympa de passer d'un récit à l'autre, même si comme je le disais il faudrait revoir l'ordre des histoires, à mon goût. Dans l'ensemble les récits sont tous de qualité, bien écrits, agréables à lire.... plus1 Donc j'attends impatiemment celui de Noël! Et un grand bravo aux auteurs et à toute l'équipe des éditions.
Revenir en haut Aller en bas
Iroko




MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   15/12/2009, 21:10

Merci pour les retours Very Happy . J'avoue avoir une tendance assez marquée pour saupoudrer mes histoires d'humour, même quand ce n'est pas le thème. Sinon l'histoire est assez fleur bleue, c'est un peu l'idée de départ et puis j'étais un peu intimidée, c'est la première fois que j'envoie quelque chose à un éditeur.

Pour ce qui est de la tolérance, on est à une époque qui la célèbre, mais c'est pas pour autant que tout le monde l'est car ça passe beaucoup par l'éducation familiale. Chez moi on en a jamais vraiment parlé avant l'histoire du mariage homosexuel célébré par un maire. Comme je m'y attendais mes parents sont tolérants et ne pensent qu'aux bonheur de leurs enfants. Mais c'est là que je me suis rendu compte qu'inconsciemment je trouvais ce genre de relation normale. Pas seulement acceptable et naturelle, mais normale comme si on en croisait tous les jours alors que j'en ai jamais eu dans mon entourage. Après réflexion j'ai trouvé le coupable : la BD ElfQuest que j'adore depuis toute petite ^^. A la lecture les quelques couples à plusieurs et les relations de sex-friend de certains personnages ne m'ont jamais interpellés. C'était le décort de l'histoire et ça ne me faisait pas plus d'effets que les magnets sur le frigo. C'est joli les magnets sur le frigo mais je les ai jamais regardé en détail, c'était juste la vision fugace avant l'ouverture du frigo et le début des choses sérieuses Laughing . Par contre ces différents types de relation semblent s'être inscrustés comme normal dans mon inconscient ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La rentrée (Recueil de nouvelles)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Annexe 3 Le recueil de Nouvelles Fantastiques 2009
» Disneyland: recueil de nouvelles chez Flammarion
» Un tricot de maux - recueil de nouvelles
» [Recueil de nouvelles et de poèmes] L'envol des mots
» Le plein de nouvelles chaînes pour la rentrée !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Editions Muffins :: Les Editions Muffins :: Nos Ouvrages-
Sauter vers: