Les Editions Muffins

Forum du site des Editions Muffins
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La rentrée (Recueil de nouvelles)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Quelles Nouvelles ont votre préférence ?
Macabre Illusion de Karen Merveille
9%
 9% [ 9 ]
L’Oubli de Laure Asset
14%
 14% [ 14 ]
Green Apple de Subaru-D
21%
 21% [ 21 ]
Nouveau Job de Raphaëlle B.
12%
 12% [ 12 ]
Won’t be long de Kalia Bennett
8%
 8% [ 8 ]
Une rentrée en Fleurs de Iroko Yakuro
10%
 10% [ 10 ]
Une très longue semaine de Cendre Elven
10%
 10% [ 10 ]
Premier chapitre de Selene Crescent
8%
 8% [ 8 ]
Des princes charmants de Lucile Garrigoux
8%
 8% [ 9 ]
Total des votes : 101
 

AuteurMessage
admin
Admin
avatar


MessageSujet: La rentrée (Recueil de nouvelles)   4/2/2008, 23:37

LA RENTREE
Recueil multi-auteurs, illustré par Aline Brunell


Qu'elle soit scolaire, littéraire, politique ou professionnelle, la rentrée est chaque année une période cruciale sur laquelle nous reposons beaucoup d’espoir et d’attente tout en la redoutant. Découverte d’un lieu, d’un groupe de personnes, la rentrée est bien souvent synonyme de renouveau mais aussi le moment où il nous faut faire face aux conséquences de l’été passé.

Recueil de nouvelles.

Toutes les informations sur les commandes ici :
http://www.leseditionsmuffins.com/commander.html

_________________
Les Editions Muffins
http://www.leseditionsmuffins.com/


Dernière édition par admin le 11/7/2010, 00:05, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troll des Bois

avatar


MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   5/2/2008, 08:50

...
Septembre ???
Outch, ça va être long a attendre ! ^__^

Hé, hé, hé...
Encore quelques petits mois ! ^__^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambroisie

avatar


MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   5/2/2008, 18:18

YYaahhh !! j'ai hâte de l'avoir celui-ci je crois ^^ pour voir toutes les belles oeuvres qui ont été concoctées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myushi

avatar


MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   6/2/2008, 15:00

Moi, en fait, c'est la couverture qui m'intrigue.
Comment allez-vous faire pour définir une couverture ?
Faire un mélange de vision selon les oeuvres retenues ou un dessin type qui représentera le thème de l'ouvrage ?

_________________



Dans le monde où le silence est roi, je prends ma plume et j'irradie de mes pensées cette obscurité...
(Myushi)
Ma collection Manga
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   6/2/2008, 20:54

Les textes n'étant pas même selectionnés, nous ne serions vous révéler quelle couverture nous réaliserons !
Une couverture étant le reflet de ce que contient un livre, il nous faut d'abord connaitre le contenu avant d'imaginer et créer le contenant.
Il vous faudra donc attendre pour en savoir plus sur cet ouvrage à venir.

_________________
Les Editions Muffins
http://www.leseditionsmuffins.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myushi

avatar


MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   7/2/2008, 08:46

XD ^^;
C'était logique...
*se frappe sur le coup T_T*

_________________



Dans le monde où le silence est roi, je prends ma plume et j'irradie de mes pensées cette obscurité...
(Myushi)
Ma collection Manga
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenel

avatar


MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   8/7/2008, 23:29

Pour la petite histoire à l’origine je n’avais pas forcément l’intention de m’approprier ce recueil de nouvelles sur la rentrée.
Cependant j’ai complètement succombé au charme de vos vendeuses professionnelles bac+12 qu’on-peut-pas-résister-à-leur-sourire.
Me voici donc en possession de cette charmante œuvre collective.


Macabre Illusion



Ce que j’ai aimé :

- La trame de l’histoire vraiment bien faite. Nous suivons parfaitement l’articulation de la nouvelle. Je suis impressionnée car en quelques pages, il y a tout ce qui a de nécessaire pour une vraie histoire. J’apprécie vraiment le montage pourtant classique : découverte du contexte, de l’univers, intrigue, point culminant puis résolution et enfin conclusion.
C’est une impression tout à fait personnelle mais il est rare dans un texte amateur aussi court de retrouver cette articulation.
Et ici elle est non seulement présente mais surtout parfaite.
C’est fluide, on prend plaisir à suivre l’histoire, à aucun moment on se dit « hein ? J’ai du rater un truc O-o »

- L’intrigue en elle-même. Sans spoiler (pas facile >_<) je dirais juste que même si l’idée a déjà été explorée dans nombre de films d’horreur et légendes urbaines et bien je tire mon chapeau à Karen MERVEILLE car elle a très bien réussi le chalenge de s’approprier l’intrigue et d’en faire son bébé.

- Le style. J’aime. Ce côté à la fois sombre et pourtant chargé d’espoir. C’est beau.

- L’humour. Si si il y en a. Un humour que je qualifierais de « gris » mais qui me plait beaucoup.

- Nathaniel. Parce qu’il « a trop la classe »

Ce que j’ai moins aimé :

- Brigit. Bien qu’étant un personnage secondaire, elle a tout de même une grande implication dans l’histoire et pourtant elle est un peu « vide ». En fait je trouve qu’il y a un certain déséquilibre entre le personnage et son rôle. Elle est importante mais pourtant on ne sait rien sur elle, ou trop peu.

- Les clichés. Attention ceci est un point de vue tout à fait personnel et nombre de personnes s’empresseront sans doute de me contredire. Toutefois j’ai relevé quelques clichés sur l’homophobie qui m’ont gêné. Clichés aussi sur le suicide…

- Le prénom Gabriel. Les goûts et les couleurs ça ne se discute pas…Je n’aime pas beaucoup le prénom de Gabriel.


Voila, je suis un peu frustrée de ne pas entrer plus dans le détail mais je ne veux pas faire de spoil.
Dans tous les cas je suis très agréablement surprise de cette première histoire que j’ai vraiment appréciée.

Je conclurais sur ceci : Bravo Karen MERVEILLE !
Et un clin d’œil spécial pour Aline BRUNELL dont les petites bulles m’ont bien fait rire

Je donnerais mon impression sur les autres nouvelles dès je les aurais lues, j’aime laisser un peu de temps entre deux histoires, justement histoire de me défaire de l’univers particulier de chaque auteur ^^

Gwenel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takumi

avatar


MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   9/7/2008, 01:15

Gwenel a écrit:

Je conclurais sur ceci : Bravo Karen MERVEILLE !
Gwenel

Ça ne m'étonne pas d'elle ! Ses écrits sont vraiment bien ^^

J'ai hâte de pouvoir avoir ce petit recueil entre les mains ... Et dire qu'il va falloir attendre septembre ... Et dire qu'ils l'ont déjà en stock !! ARGGHH !! deg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roshieru

avatar


MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   9/7/2008, 02:21

Merci beaucoup pour tes remarques et tes critiques, Gwenel.

La pauvre Brigit, j'ai imaginé tant de choses sur elle mais je n'avais pas la place et donc elle reste juste l'amie. Dans cette nouvelle, elle est un peu la fille qui se retrouve en danger. Mais plutôt que de mal aborder ces détails, j'ai préféré les occulter, jusqu'au moment où j'aurai l'occasion de les développer convenablement dans une autre histoire. Parce que si j'avais sorti son histoire en trois ligne euh, mon dieu ! Mais j'ai fait ce qu'on ne devrait jamais faire dans une nouvelle en laissant des choses en suspend.

Concernant le suicide, j'ai moi-même eu ma mauvaise passe (sans aller jusqu'à l'acte) et je me suis servie de ma propre sensibilité, comme pour la phobie de Gabriel envers l'école (chez lui, plus focalisée sur la rentrée qui est la source de ses angoisses irrationnelles). Disons que ce personnage me ressemble beaucoup sur certains points, sauf que je suis une fille et que j'ai de bonnes relations avec mes parents. Mais Gabriel et moi sommes très proches.

Concernant l'homophobie, notamment pour le père de Gabriel, je me suis inspirée d'un détail chez une personne qui m'a particulièrement choqué quand j'étais plus jeune et qui est resté marqué dans ma mémoire. C'est ce qui m'a principalement poussé à créer cet aspect chez le personnage de Gabriel et son père, j'avais envie d'une relation père/fils qui ait pu atrocement dégénérer. Marc, lui, a des relations tout à fait saines avec sa famille et c'est pour ça qu'on en parle pas Laughing

Citation :
- L’intrigue en elle-même. Sans spoiler (pas facile >_<) je dirais juste que même si l’idée a déjà été explorée dans nombre de films d’horreur et légendes urbaines et bien je tire mon chapeau à Karen MERVEILLE car elle a très bien réussi le chalenge de s’approprier l’intrigue et d’en faire son bébé.

J'ai pris des cours intensifs avec Joss Whedon et son équipe : )

(si seulement c'était vrai ;_; )

Citation :
- L’humour. Si si il y en a. Un humour que je qualifierais de « gris » mais qui me plait beaucoup.

Humour noir ? Cynisme ? Ironie ? Sarcasme ? *cherche d'autres qualificatifs à gris*

_________________
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master

avatar


MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   9/7/2008, 04:22

Citation :
Pour la petite histoire à l’origine je n’avais pas forcément l’intention de m’approprier ce recueil de nouvelles sur la rentrée.
Cependant j’ai complètement succombé au charme de vos vendeuses professionnelles bac+12 qu’on-peut-pas-résister-à-leur-sourire.
Comment tu veu y résisté vu l'illustration qui ya en couverture ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaorulabelle




MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   9/7/2008, 14:43

J'ai succombé au recueil à la Japan Expo... j'ai beaucoup aimé même si le fait que ce soit des histoires courtes (pas vraiment des nouvelles en fait) m'a laissé un gout d'inachevé...

J'ai deux reproches à exprimer:

- Il y a quelques fautes d'orthographe au fil de la lecture. Rien de choquant pour la plupart des lecteurs mais je suis une maniaque de l'orthographe, donc... Sans compter que ça ne contribue pas à mon gout à l'impression de sérieux qui devrait se dégager des éditions Muffins

- Il y a à mon sens beaucoup trop de clichés dans certaines histoires. Je n'ai pas d'exemple précis en tête vu que j'ai lu rapidement le recueil, mais je suis par exemple d'accord avec Gwenel sur l'homophobie et le suicide. Pour l'homophobie, le cliché se retrouve dans quelques histoires, et je ne sais plus dans laquelle un homme de quarante ans non homophobe est qualifié de "tolérant malgré son âge"!
Déjà, ce n'est pas tolérant, c'est normal, et ensuite, "l'âge n'y fait rien à l'affaire, quand on est con, on est con" (merci Brassens). L'homosexualité existe depuis la nuit des temps, je ne vois pas pourquoi les sois-disant "vieux" (quarante ou quarante cinq ans, franchement, c'est jeune! même pour moi qui ait dix-neuf ans) devraient être plus intolérants que les jeunes...
Dommage qu'on ne puisse presque pas lire un texte court ou long sur l'homosexualité de nos jours sans voir de clichés sur le rejet par la famille et autres mises à la porte... Pour revenir à ce cher personnage d'une quarantaine d'années, le summum du cliché reste qu'il ait du avoir à faire avec un jeune homo pour "comprendre et accepter"... Cela parait-il tellement improbable que des gens soient naturellements ouverts sur ces choses là, voire, comme la majorité, n'en aient absolument rien à faire?

J'estime qu'un éditeur devrait aussi conseiller ses auteurs sur ce genre de choses mais j'avoue que je ne connais pas grand chose au métier. Pardon pour ce coup de gueule, mais vu que je suis (du verbe suivre hein) Mimi Muffins depuis longtemps, même silencieusement, et que je suis fan de YAOI (au fait, c'est un acronyme à la base, donc il serait utile de l'écrire en majuscule, notamment sur la présentation au dos des bouquins, autant être le plus exacts possible), j'aimerais beaucoup que les éditions muffins aient du succès, et comme je suis plutôt exigeante avec les gens que j'aime bien...



Ne prenez pas mal mon commentaire, je cherche surtout à vous rendre service (si possible) et j'avoue que ce sont quand même deux choses qui m'ont beaucoup choquée Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaelle B.

avatar


MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   9/7/2008, 23:55

j'assume totalement les clichés de mon histoire !! Laughing
et je suis ravie pour toi si tu as des "vieux" ouverts dans ton entourage. la plupart des parents que je connais (de ma famille ou mes collègues de taf) espèrent que jamais leur enfant ne leur diront qu'ils sont gays !!
Il a été dit récemment que le taux de suicide chez les jeunes étaient plus élévès chez ceux qui étaient homosexuels.

quoiqu'il en soit, merci d'avoir acheté la rentrée !! pour les fautes d'orthographe, on a pourtant relu un grand nombre de fois, n'hésite pas à les signaler à l'admin, elle les corrigera si on fait une réédition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaorulabelle




MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   10/7/2008, 00:04

Je pense que les parents de tes collègues ont un peu plus que la quarantaine - mais je n'en sais rien au fond. Cependant entre voir son fils gay et accepter celui d'un autre il y a tout un pas à franchir :)Comme entre avoir du mal à le voir gay et le foutre directement à la porte en le menaçant avec un fusil... Je te citerai les paroles de ma mère (58 ans) quand je lui parlais de l'hypothèse (fausse) que mon frère soit gay "Ben on serait bien obligés de faire avec." N'oublie pas que beaucoup de parents (pas tous) aiment leurs enfants avant tout...

Autant je trouve bien que tu assume tes clichés, autant j'aimerais bien les voir dépassés, histoire de ne pas toujours retrouver la même histoire écrite différemment... Je ne dis pas que c'est le cas, loin de là, mais ça arrive tellement souvent du côté YAOI de la force...

(Le taux de suicide est également plus élevé chez les surdoués hein...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaelle B.

avatar


MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   10/7/2008, 00:06

[quote="Kaorulabelle](Le taux de suicide est également plus élevé chez les surdoués hein...)[/quote]
les surdoués gays ont pas de bol alors Wink Razz

promis, je m'engage à faire attention la prochaine fois pour les clichés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roshieru

avatar


MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   10/7/2008, 01:40

Quand tu entends des gens dire "si mon fils/ma fille est pédé/gouine, je le/la renierai/tuerai/frapperai/etc", tu perds vite confiance au power of love parental.

Beaucoup de jeunes ont au moins vu une fois une série TV, un livre ou je ne sais quoi encore avec un personnage gay ou lesbien (ne serait-ce que Buffy, par exemple, diffusé en prime time à la télé et qui a bercé les soirées de beaucoup d'ados). Mine de rien, ça influence sur notre acceptation de la chose lorsque l'on se prend à apprécier un héros homosexuel, voire à s'identifier à lui (plus récemment, une série comme Torchwood met en scène une majorité de personnage bisexuel et de façon explicite). Les gens qui ont 40 ans ou + n'avaient pas ce genre de médias où les homosexuels étaient mis en avant et, selon l'éducation qu'ils ont reçu (rappelons aussi qu'il y a 40 ou 50 ans, les valeurs catholiques étaient aussi beaucoup plus présentes, par exemple), cela peut donner des contrastes importants entre les individus de cet âge. Même si Mai 68 est passé par là et qu'ils sont nés avant ou après (tous les jeunes n'ont pas fait 68, certains étaient même contre). Ainsi, oui, certains parents réagissent de façon violente, parfois d'une façon qu'on ne peut pas concevoir.

Je pense que si les auteurs en parlent, c'est parce qu'ils ont des amis ayant vécu ce genre de choses ou parce qu'ils ont vécu eux-même cela aussi.

D'un autre côté, je peux comprendre que le lecteur trouve ça redondant, surtout pour les filles hétérosexuelles qui ne sont pas forcément concernées et qui au bout de trois histoires doivent se dire "bon, ok, et si on passait à un autre type de drame, hein ?" (à l'inverse, j'ai déjà entendu des gay se plaindre du caractère irréaliste du yaoi, du fait que les personnages n'ont jamais leurs problèmes, que tout le monde les accepte, alors certains d'entre eux apprécieront peut-être les "clichés").

_________________
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   10/7/2008, 01:57

Pour répondre à tous vos retours,

Nous sommes bien évidemment ravis que les premiers lecteur de la Rentrée puissent s’exprimer et nous faire par de leur joie ou déception suite à leur lecture.
Je vous remercie juste à l’avance de bien vouloir ne surtout rien spoiler pour ceux qui devront attendre patiemment encore de longues semaines pour découvrir à leur tour cet ouvrage.

Concernant les critiques et reproches, nous sommes bien évidemment ouvert à ceux-ci dans le but de toujours mieux faire pour nos prochains projets.

Concernant d’abord les « fautes d’orthographe », sachez que chaque texte qu’il s’agisse des romans ou recueil de nouvelles furent tous attentivement relus et corrigés par plus de 5 re-lecteurs. Concernant les nouvelles, ces re-lecteurs ont même été au nombre de 7 ! Et parmi eux se trouvait de vrais professionnels.
Nous avons mis tous les moyens à notre disposition pour vous fournir des textes parfaits. Mais à priori, cela n’aura pas suffit.
Toutefois, je sais d’expérience qu’il arrive aussi que certaines choses paraissent pour des fautes sans en être (la difficultés du français -__-) Je ne réfute absolument pas la présence de possible faute restantes !!! Bien au contraire, malheureusement… (Mais il est vrai que sur ce même ouvrage, nous avons déjà eu des retours de fautes qui n’en étaient pas… ) Quoiqu’il en soit, si vous trouviez des erreurs étant passé à travers les malles de nos relectures successives, nous vous serions vraiment très reconnaissantes que vous nous les fassiez suivre par message privé à l’administrateur que je suis, que nous puissions faire en sorte de ne pas les laisser dans nos prochaines rééditions ! D’avance merci pour cela.

Concernant les stéréotypes…
La question est bien plus délicate et subjective.
Car ce ressentit dépend vraiment du lecteur, de son expérience personnel, de son entourage…
Si certaine personne comme Kaorulabelle, regrette la présence de l’image du jeune homme gay qui peine encore à trouver sa place dans la société. D’être rejeté par sa famille, son entourage… Ou que l‘on présente une génération parentale pas forcément ouverte aux premiers abords à l’annonce que leur enfant soit gay… D’autres personnes nous ont justement reproché le contraire !
A l’occasion du Japan Expo, une personne (un homme d’une trentaine d’année passée pour être précise) m’a justement fait part personnellement, que certaine de nos histoires manquaient cruellement de réalisme quant au fait que les jeunes gens ne souffraient pas assez de rejets dans nos premiers ouvrages. Que si l’homosexualité n’était plus un « sujet » à discussion, car généralement considéré comme aussi normal que l’hétérosexualité au sein de l’Ile de France, il n’en était encore rien dans la province d’où il provenait. Et donc qu’il avait réellement connu une différence de vision et de traitement entre sa vie d’avant et sa vie actuelle sur Paris et qu’il nous reprochait de ne laisser passer que cette vision d’ouverture…
Ceci était le retour d’une personne parmi des milliers…
On ne peut malheureusement plaire à tous et accéder à toutes vos attentes. Car en fonction du lecteur, de son passif, de ses envies, de ses expériences personnelles, ses attentes sont différentes… De ce fait, quelque sera notre choix quant à la direction que nous prendrons pour les prochains ouvrages sur ce sujet de la tolérance ou intolérance de l’entourage des personnages que l’on vous présente, il y aura toujours quelqu’un qui trouvera à redire sur notre point de vue…

C’est pour cette raison que nous avons tenté de présenter dans le recueil de Nouvelles des personnages différents aux vies et entourages différents. Certaines nouvelles feront l’écho de difficultés ou stéréotypes (« Illusions macabres », « won’t belong », « nouveau job » voir « l’oubli » en une certaine mesure, même si infime), d’autres n’aborderont même pas ce sujet (comme « Green Apple », « princes charmants », « une très longue semaine »), et enfin certaine envisage cet état de fait comme non sujet à être une problématique (avec « Une rentrée en fleurs » ou « premier chapitre » où la famille accepte sans la moindre difficulté leurs enfants comme ils sont…) Ce qui fait, plus de la moitié des histoires présentant l’homosexualité comme accepté et dénué de stéréotypes !
Il ne faut donc pas juger un ouvrage entier sur une seule poignée de Nouvelles que nous avons, nous, aimées, car présentant des sujets forts que sont le rejets, le suicide ou la difficulté pour un parent ou amis de gérer une découverte inattendue.
Des thèmes qui n’ont RIEN de spécifique au monde gay.
Chaque adolescent a connu la difficulté de vivre sa vie, chaque jeune adulte a angoissé devant son premier job, et proposer ces sujets n’est pas forcément à relier à 100% au fait de la sexualité du protagoniste mais à notre envie de présenter des personnages pouvant vivre des difficultés aussi rencontrés par nos lecteurs à leur propre niveau, même si la nature de leur différence responsable de leurs angoisses puisse être toute autre…

Au demeurant, j'ajouterais que si nous avons particulièrement guidé certains auteurs vers des chemins "moins extrêmes" quant à leur intrigue proposée pour ne pas tomber dans des mélos et autres excessivités de ton, nous n'en avons pas moins souhaitez ne pas imposer un point de vue uniforme à leurs oeuvres. Uniformiser chaque histoire en sugar-land n'ayant eu aucun interêt pour nos lecteurs ^_-

En définitif, nous ne voulions pas que la chasse au stéréotype nous empêche d’aborder certains thèmes, raison de leur présence.
Mais comme pour tout choix, il est évident que tout à chacun ne peut forcément s’y retrouver. Toutefois, nous prenons très attentivement en compte les reproches qui nous sont fait pour tenter d’y répondre au mieux lors de nos prochains projets !!

_________________
Les Editions Muffins
http://www.leseditionsmuffins.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troll des Bois

avatar


MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   10/7/2008, 05:21

...
Eto...

Bien que je l'ai dévoré, je ne décortiquerai pas maintenant les nouvelles proprement dites...

Gomen, j'ai pô le courage maintenant, il est trop tôt ! -__-
Et pis, j'attends d'avoir digéré ma lecture pour le recommencer au calme et en faire une critique plus objective ! ^__^

Sinon, deux petites remarque à propos du livre en lui-même...

Premièrement, je trouve dommage qu'il n'y ait pas de sommaire quelconque... Retrouver une nouvelle qui nous a plus n'est pas toujours évident... -__- Mais bon, c'est un simple petit soucis technique ! ^__^

Et deuxièmement, je voudrais féliciter Aline Brunell pour ses magnifique illustrations ! Tant pour la couverture que pour les petite BD s'intercalant entre les nouvelles... Et pis aussi pour le signet...
L'ensemble est vraiment génial ! ^__^

voilu, c'est tout pour l'instant ! ^__^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harue YA

avatar


MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   10/7/2008, 19:25

Le côté suicide et parents qui n'apprécient pas forcément que leurs enfants soient gays et puissent avoir un rejet très fort est assez présent dans notre société, que ce soit en Ile de France ou pas d'ailleurs. Je ne vais pas étaler la vie des personnes que je connais ici, je n'en ai pas le droit, mais j'ai connu deux personnes qui se sont suicidées parce qu'ils étaient Homo et qu'ils étaient rejetés par leur famille. Je connais aussi des personnes qui se sont formées une autre famille car leur propre parent ne voulaient plus entendre parler deux.
On le voit peut-être souvent en fiction et fanfic, parfois très mal intégré dans le contexte, mais même si on pense qu'à ce jour l'homosexualité est mieux perçu, ce n'est pas pour ça qu'il l'est très bien et par tout le monde.
Nos parents, comme l'a dit Roshieru, n'ont pas eu autant accès à ce sujet que nous à présent, et imaginer son fils ou sa fille homo n'est pas facile, on ne prévoit jamais les réactions.

Pour moi un recueil tel que celui-ci se doit de présenter des visions différentes même si elles font clichées, seulement les clichés sont partout quoi qu'on en dise. Et pour le moment n'ayant lu que deux des nouvelles de ce recueil, je trouve que la nouvelle de Roshieru montre bien la duretée qu'une famille peut avoir envers son enfant.

Enfin bon je ne m'étendrais pas plus sur ce sujet, après il faut que ça plaise à tout le monde et quoi qu'on en dise, on a pas tous les mêmes goûts et on ne vit pas tous dans les mêmes familles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenel

avatar


MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   10/7/2008, 20:14

Roshieru a écrit:

J'ai pris des cours intensifs avec Joss Whedon et son équipe : )

(si seulement c'était vrai ;_; )

Citation :
- L’humour. Si si il y en a. Un humour que je qualifierais de « gris » mais qui me plait beaucoup.

Humour noir ? Cynisme ? Ironie ? Sarcasme ? *cherche d'autres qualificatifs à gris*

Nous sommes copines de Buffy!!!! coeur

Hum concernant l'humour, "gris" est parfait pour moi ^^
Je vais tenter de m'expliquer: ce n'est pas du pur humour noir, ce n'est pas non plus un humour simplement léger, c'est un humour que je pense précisément choisi et mesuré.

Mais encore une fois ça ne m'étonnerais pas d'être totalement "out"

Ah sauve moi de l'attente, ais-je réussi à te transmettre mon ressenti ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenel

avatar


MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   10/7/2008, 22:08

J'espère que vous ne m'en voudrez pas de faire un second post à quelques heures d'intervales.

Je trouve cependant plus sympathique pour les auteurs d'avoir un post rien que pour leur nouvelle et non noyé dans la masse.

Bien, entrons dans le sujet, à savoir:

L'oubli de Laure ASSET

L’Oubli


Qu’est-ce que j’ai pu aimer cette nouvelle !

Un univers et une histoire très recherchée qui m’ont tout de suite conquise !

En parallèle à tout cela je me suis retrouvée dans tes mots. Et c’est le grand avantage de ton œuvre, elle nous touche, on se sent des points communs avec les personnages principaux.


Spoiler:
 


J’aime le style « introduction et conclusion répétitive », cela produit ce petit effet qui fait toute la différence.

Tu as réussi l’exploit de ne pas rendre Nathanaël insupportable dans ses lamentations. Il se plaint, oui, mais il ne m’a ni donnée envie de lui donner des baffes ni de le décapiter. En fait j’étais totalement compatissante avec lui, je me suis glissée si facilement dans sa peau !

J’ai même envie de connaître la suite des aventures de nos héros !

Le seul défaut que j’ai trouvé est le prénom de Nathanaël qui me fait décidément bien trop penser au film « Il était une fois » et j’ai eu du mal à ne pas m’imaginer le petit écureuil mimant le Nathanaël du film. Et quand on a vu le film on sait à quel point ce personnage est hideux (si ça parle plus à certaines, c’est le même acteur qui joue pettigrow dans Harry Potter) il est difficile de s’imaginer ton Nathanaël dans un couple gay…
Ici s’achève ma petite critique.

Merci Laure ASSET pour nous avoir fait partager ton talent

Petit mot pour Aline : au risque de me répéter ton dessin à la fin de l’histoire m’ont arraché un sourire sincère. Merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenel

avatar


MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   11/7/2008, 08:29

Une dernière petite critique avant mon départ imminent en vacances (que ce mot sonne doux à mes oreilles!!!! ^^)

Green Apple


Mention spécial humour pour toi Subaru-D !

Spoiler:
 

C’est un univers que j’affectionne tout particulièrement et que j’ai été très heureuse de retrouver dans ce recueil, je ne m’y attendais vraiment pas.

Tu as donc joué la carte de l’originalité et tu as bien fait !

C’est un style léger et humoristique, sans prétentions. Une vraie bouchée d’oxygène après une dure journée.

Et bizarrement j’ai considérablement apprécié le peu de place que prend l’histoire d’amour. Ce n’est pas une œuvre autour d’une histoire d’amour c’est une histoire d’amour dans une œuvre et j’ai bien relevé la nuance.

Tu as du t’amuser à rédiger tout cela et je peux te dire que le plaisir est complètement partagé avec tes lecteurs.

Sans doute as-tu bénéficié d’un traitement de faveur de ma part ! Car je suis habituellement beaucoup plus critique. Pourtant je n’ai pas envie de diminuer le simple bonheur que j’ai eu à lire ta nouvelle par mes analyses.

C’est pourquoi je conclurais sur un simple : Félicitation ! J’ai dévoré ces quelques pages en une bouchée de pur contentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master

avatar


MessageSujet: Modération   11/7/2008, 08:49

Je dirai qu'il faut être modéré, je trouve que c'est exessif de dire que le Yaoi ou Boys Love (comme vous voulez) manque de réalisme.
Soyons réaliste (oui un peu) on sera jamais d'accord certain vont demander des histoires réalistes et d'autre un peu plus fantasque (ce qui est pas plus mal ^^).
Mais il est clair et net que le principale défaut qui va être reproché (et qui est reproché) c'est ce manque de réalisme (=le Genre)

Néanmoins quand on lit du Yaoi ou BL on joue le jeu, on prend le risque d'avoir une situation réel à vous en retourner le ventre, comme des situations incongrues.

Ca doit pas rester cloisonner au "il faut absolument que je colle à la réalité"

Et puis faut arrêtez, je ne lis pas un livre pour me dire:"ptain de m****, il à trop souffert"!!
On vit déjà dans un monde de m****, si quand je veux m’évader (parce que il me semble quand même que la principale fonction du livre avant tout le reste c'est de pouvoir s’évader), je lis un bouquin qui me rappelle, Ô combien on vit dans un monde m****que je l'aurai en travers de la gorge quand même .Surtout que j'aurais pu juste taper sur Google gratuitement et avec l'argent m'achetez un carton de paquet de mouchoir.

Non mais c'est vrai quoi! Entre le fait que ca soit écrit par des adolescentEs lubrique et perverse, ou des vieilles filles (les garçons sont incapable d'écrire c'est bien connu^^).Et ce manque de réalisme, on aurait dit que l’on ne veut absolument pas l'intégré.

En même temps tout ce qui est un peu innovateur et nouveau à toujours été crtiqué,alors.....

Pour le reste les stréreotype et tout le reste je réagirais une fois fini(le livre).
(Heuresement que j'avais dit qu'il fallais que je soit modéré^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
subarud

avatar


MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   11/7/2008, 09:49

Gwenel a écrit:
Une dernière petite critique avant mon départ imminent en vacances (que ce mot sonne doux à mes oreilles!!!! ^^)

Green Apple


Mention spécial humour pour toi Subaru-D !

Spoiler:
 

C’est un univers que j’affectionne tout particulièrement et que j’ai été très heureuse de retrouver dans ce recueil, je ne m’y attendais vraiment pas.

Tu as donc joué la carte de l’originalité et tu as bien fait !

C’est un style léger et humoristique, sans prétentions. Une vraie bouchée d’oxygène après une dure journée.

Et bizarrement j’ai considérablement apprécié le peu de place que prend l’histoire d’amour. Ce n’est pas une œuvre autour d’une histoire d’amour c’est une histoire d’amour dans une œuvre et j’ai bien relevé la nuance.

Tu as du t’amuser à rédiger tout cela et je peux te dire que le plaisir est complètement partagé avec tes lecteurs.

Sans doute as-tu bénéficié d’un traitement de faveur de ma part ! Car je suis habituellement beaucoup plus critique. Pourtant je n’ai pas envie de diminuer le simple bonheur que j’ai eu à lire ta nouvelle par mes analyses.

C’est pourquoi je conclurais sur un simple : Félicitation ! J’ai dévoré ces quelques pages en une bouchée de pur contentement.

Ouhlà...que de compliments pour un petit délire d'une vingtaine de pages Laughing. Merci pour le traitement de faveur, d'ailleurs. Effectivement, j'apprécie que tu ais noté que l'histoire d'amour n'était pas au centre de l'histoire (c'est ma façon de procéder et de voir le yaoi, les histoires d'amour pures et dures n'étant pas franchement mon style de prédilection).

En tout cas merci pour ce petit commentaire, c'est la plus belle récompense pour moi. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaelle B.

avatar


MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   11/7/2008, 11:16

Je pense que chacun apprécie les histoires en fonction de ses sensibilités et de son vécu. Je n'ai pas mal pris les remarques de Kaorulabelle sur mon histoire car elle a développé et argumenté son ressenti.

J'espère qu'elle touchera d'autres personnes. Ca serait pas drôle si ce que j'écrivais plaisait à tout le monde !! plume
A bas la consensualité !! vive les différences :cheers:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roshieru

avatar


MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   11/7/2008, 12:54

Citation :
Je dirai qu'il faut être modéré, je trouve que c'est exessif de dire que le Yaoi ou Boys Love (comme vous voulez) manque de réalisme.
Soyons réaliste (oui un peu) on sera jamais d'accord certain vont demander des histoires réalistes et d'autre un peu plus fantasque (ce qui est pas plus mal ^^).
Mais il est clair et net que le principale défaut qui va être reproché (et qui est reproché) c'est ce manque de réalisme (=le Genre)

[...]

Ca doit pas rester cloisonner au "il faut absolument que je colle à la réalité"

Disons qu'il y a réalisme et réalisme. Dans un roman de fantasy comme Tatouage, il est inutile de parler d'homophobie et d'autres revendications si cela ne peut pas se justifier dans l'univers créé par l'auteur. Après tout, on peut très bien imaginer une civilisation où les rapports entre femmes, et entre hommes, sont acceptés comme quelque chose de normal. Aucun problème, c'est de la fantasy. Personne ne peut pleurer en disant que c'est irréaliste, puisque c'est le but de la fantasy (par contre, on peut aussi faire des parallèles plus ou moins discrets avec notre monde, comme dans la croisée des mondes où Pullman critique le fanatisme religieux, etc...).

Par contre, dans un contexte plus réaliste, un récit qui paraîtrait trop "édulcoré", "naïf", peut-être agaçant pour certains. Parce que certaines personnes ne s'y reconnaîtront pas et auront l'impression que l'auteur ne comprend en fait rien à leur vie et leurs problèmes. D'autres, à l'inverse, apprécieront parce que comme tu le dis à un autre endroit, on a pas forcément envie de lire quelque chose qui soit le reflet de notre vie.

_________________
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La rentrée (Recueil de nouvelles)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La rentrée (Recueil de nouvelles)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Annexe 3 Le recueil de Nouvelles Fantastiques 2009
» Disneyland: recueil de nouvelles chez Flammarion
» Un tricot de maux - recueil de nouvelles
» [Recueil de nouvelles et de poèmes] L'envol des mots
» Le plein de nouvelles chaînes pour la rentrée !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Editions Muffins :: Les Editions Muffins :: Nos Ouvrages-
Sauter vers: