Les Editions Muffins

Forum du site des Editions Muffins
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Our Unknown Feelings (Roman)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
charlieaudern




MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   11/9/2008, 00:49

Oh la :)

merci a toutes les deux de vos avis.

Merci a toi Gwenel même si j'avoue que ca m'a fait mal. je ne pense pas être "parfaite" mais j'avoue que la critique passe mieux avec un peu de douceur... enfin tu es franche et c'est bien. J'espère que les autres livres des éditions muffins te plairont plus en tout cas. Au moins on sait, toi comme moi que mon style ne te conviens pas du tout.

Merci a toi Kaelig pour défendre également tes idées avec passion.

Et je pense que les Éditions muffins font de leur mieux pour que chacun est sa chance ici d'écrire pour son plaisir et celui des autres.

OUF est un livre Rose. Il est bourrer de bon sentiments et tout... il est évident que si tout le monde était d'accord on lirait tous du Danielle Steel.

Donc OUF est comme il est et ne laisse pas indifférent.

Apparemment vous aimez ou vous détestez... l'histoire fait couler beaucoup d'encre virtuel et je pense que c'est un bien malgré tout.

Bien sur l'histoire est romantique a souhait... mais je pense que malgré tout dans le vécu de Quentin, on y retrouve tous un peu de soit. Je pense également que beaucoup d'entre nous se sont poser les même questions qu'il se pose et que même si les avis sont partager, il vous touche parce que vous vous y retrouver ( consciemment ou non, avec plaisir ou non).

Je n'oblige personne a aimer ce livre. Mais pour le travail accompli des deux cotés (autant pour les E. M. et moi-même), je demande juste un peu de tact et moins de sécheresse ou d'affirmations brutes.

Est-ce un mal de vouloir faire partager cette histoire ? Non, je ne pense pas.

je reviens sur mon style pour encore souligner ce qui "pèche" le plus aux yeux des critiques...a savoir le coté "fleur bleue". Oui je le reconnais et le revendique...mais laissez à ceux qui aiment, le droit d'aimer ce genre autant que les romans noirs, ou plus réaliste.

Mon monde reste encré a notre époque mais reste une histoire...une histoire inventée qui parfois s'éloigne de la réalité.

Spoiler:
 

Je pense qu'une histoire se vit et s'imagine. on se laisse porter. donc laissez la mienne vivre un petit peu, s'il vous plait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenel




MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   11/9/2008, 01:08

Bonsoir Charlie,

Il est difficile d'écrire une critique négative sans blesser l'auteur. Et je sais bien que je n'ai pas fait dans le tact. J'ai un manque de diplomacie évident et je le reconnais.

Et je ne pense pas non plus que tu ai tord de vouloir partager ton roman puisqu'il touche certaines personnes.

C'est idiot de se sentir obligé de dire ce genre de phrase mais : ne t'inquiète pas, ce n'est que mon avis, et souvent une critique négative engendre par la suite tout un tas de critiques positives et défensives.

C'est ce que j'espère en tout cas pour toi.

Gwenel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charlieaudern




MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   11/9/2008, 01:12

Merci Gwenel

je ne pensais pas que ca fasse autant de vagues. Mais chacun est libre de ses opinions.

On aime ou non. :) c'est ainsi.

j'espère que tu trouveras ton bonheurs dans les autres livres des Éditions Muffins en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimimuffins
Admin



MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   11/9/2008, 01:29

//léger Hors Sujet //

Face à la "critique" en tant que telle, lorsqu'elle est argumentée et explicitée, comme ce fut le cas ici dans tous les précédents postes, il y a toujours matière à en ressortir du positif !!

Non pas à travers les réponses d'appréciation qui pourraient en découler dans une sorte de "défense" de la part de lecteurs qui ont appréciés et souhaitent par la même, faire aussi entendre leur voix.

Non, une critique permet avant tout, de nous aider à mettre le doigt sur nos faiblesses.
Seulement faut-il pour cela savoir faire le tri entre les raisons subjectives propres à chaque lecteur (face auxquels on ne peut pas grand-chose) et les objectives plus à même de nous aider à progresser.

Par exemple concernant OUF et la plume de Charlie,
- Un trop plein de romance, des noms peut-être désuets… sont une partie intégrante de sa « patte ». Face à cela, il n’y a guère à redire. On aime ou pas.
- A l’inverse, « l’absence d’un vocabulaire plus riche » est un point qui serait intéressant de voir progresser pour ses futures histoires. Comme des « répétitions de mots » mieux amenés pour les faire vivre comme un tempo et non comme de simples redondances, (puisque l’effet escompté n’a pas été vécu comme tel pour tous), sont des critères à travailler.

Il ne faut donc pas « oublier » un poste expliquant pourquoi le lecteur n’a pas apprécié un livre. Mais à contrario, il faut réussir à prendre le recul nécessaire pour concevoir que concernant les goûts propres à chacun, il n’y a pas de raison de se sentir blessée Wink .
Car après tout, les goûts et les couleurs…

_________________
mimimuffins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenamei Aoi




MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   11/9/2008, 10:59

Eh bien vous voyez, moi c'est ce genre de critiques qui me donnent envie de lire un livre ! Parce qu'uniquement des critiques positives, c'est bien, mais au final, on est souvent déçus parce qu'on s'attendait à quelque chose d'exceptionnel.
Là, on a des avis vraiment positifs, des avis mitigés et un avis négatif, et c'est intéressant ! En lisant le livre, on saura (à peu près parce que chacun sa vision des choses) à quoi s'attendre, je pense qu'on retrouvera un peu tout de toutes les critiques.

J'ai pas encore acheté le livre (j'oublie tout le temps, c'est terrible) mais du coup, je pense que je vais me mettre un post-it quelque part. Cette critique de Gwenel a attisé ma curiosité déjà plutôt grande lol

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gayana




MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   11/9/2008, 12:11

Encore une histoire que je connaissais par coeur avant d'acheter le livre ... et que biensûr je ne regrette pas d'avoir acheté. :)

Pour le côté fleur bleue, qui semble faire couler pas mal d'encre, ... étant une disneymania, c'est pas ça qui me dérange. D'autant qu'au lycée, on est un peu tous pareil, et même si notre fierté refuse de le croire, ... le prince charmant c'est forcément notre petit ami .. c'est pas possible autrement Laughing

Sinon, j'ai toujours préféré la partie sur le rally que sur le lycée. Déjà parce que j'accroche plus avec le personnage de Michel qu'avec celui de Em.
et aussi parce que, et ça ca n'engage que moi, j'en ai marre des histoires qui se passe dans un lycée ou un collège. (allergie au lycée Laughing )

Il n'empêche que la première partie est importante, quand à l'évolution du personnage ...

En tout cas, j'attends avec impatience le second tome ^___^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charlieaudern




MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   11/9/2008, 12:17

Citation :
- A l’inverse, « l’absence d’un vocabulaire plus riche » est un point qui serait intéressant de voir progresser pour ses futures histoires. Comme des « répétitions de mots » mieux amenés pour les faire vivre comme un tempo et non comme de simples redondances, (puisque l’effet escompté n’a pas été vécu comme tel pour tous), sont des critères à travailler.

promis j'y travaille déjà :flotte:

etant un premier roman, ecris il y a 4 ans déjà, je pense que je me peut que m'améliorer au fur et a mesure... merci en tout cas :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanny




MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   11/9/2008, 12:25

Hors Sujet Total

Gayana a écrit:
D'autant qu'au lycée, on est un peu tous pareil, et même si notre fierté refuse de le croire, ... le prince charmant c'est forcément notre petit ami .. c'est pas possible autrement Laughing

Là aussi j'étais aigrie avant l'heure, à dix-sept ans je savais déjà pertinemment que j'étais amoureuse du plus grand s*l**p du lycée, et je me suis pas trompée lol!
(Bon, j'avoue, il n'était le plus grand s*l**p, juste à mes yeux vu que je me fichais complet des autres... XD Disons qu'en tant qu'ami il était parfait, mais en tant que petit ami on y repassera...)

Pour ça que j'ai un peu de mal à me reconnaitre dans cette partie de la personnalité de Quentin et Em, je me suis jamais fait d'illusions rose bonbon sur l'amour, et pourtant j'ai été nourrie aux Disney (les vrais, hein, pas les Disney-Pixar-Minables)


Charlie -> plus on écrit, plus on s'améliore. Alors lâche jamais ton traitement de texte ;p lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tibodragon




MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   13/9/2008, 02:39

Rooh bah oui, il le fallait, quand même que je laisse ma patte ici.
Je vais faire preuve d'égocentrisme et de narcissisme, mais en temps que PREMIER grand fan de ce livre, je me dois de souligner, l'art, le talent, la grâce et le génie de cet auteur.

Oui, bizarrement, dans les posts je reconnais BEAUCOUP de monde, mais qui ne se connaissent pas forcément et ça c'est drôle surtout sur un sujet aussi passionnant que celui de Charly.

Ce livre et avec "Tout les garçons et les filles" de Jérôme Lambert, une œuvre littéraire de haut niveau et hors catégorie.
Je ne dirais pas tête de file (car il en existe d'aussi bien), mais en temps que plus grand fan, je leurs dédits la palme surtout à OUF.

Chaque arguments énonçaient ayant pour objectif de réfuter ce sublime ouvrage est un ramassis de frustrer.
Il faut apprendre la signification du rêve et de l'imaginaire, mais bref je ne vais pas épiloguer là-dessus je risque de devenir très méchant et je respect trop le travail de Mimi, Charly et tout le monde pour mettre le bordel.

Je dirais qu'on a à travers ce livre, une pseudo réalité, un croisement entre UNE réalité existante et une fiction sortant de l'imaginaire de Charly.
Certes il existe beaucoup de "guimauve" comme le dise certain, mais la psychologie de Quention EVOLUE largement.

Personnellement, je trouve que cette "guimauve" peut dans certains cas faire passer un sujet qui est assez dur.
Alors GRANDE nouvelle pour ceux qui n'aurais pas compris être GAY à 17 ans dans un milieu pour une majorité hétéro c'est disons ASSEZ dur pour ne pas dire COMPLIQUER.

Le sujet des enfants frappés, est tellement réel, ma mère pourrais en témoigner (Vive les Educs) que, malgré un vieux nom, il fait par d'une certaine tournure psychologique qui en est presque traumatisant.

Le conflit des familles ayant un jeune gay est pas mal non plus, la réalité brutale de la dépression chez les jeunes homos (Em) pour des raisons inconnus est pas désagréable.
La création des ghetos homos et autre stéréotypes décalés sur l'homosexualité est une véritable plaie et pour cause, je ne serais mieux l'expliquer de Charly. (Bar gay, club, relation entre individus,etc...)

Mais là encore faut-il arriver à lire le roman et apprécier le style de l'auteur et lire entre les lignes et comprendre une certaine symbolique.

Ayant déjà rencontrés et discuter avec pas mal de monde du monde du yaoi, je peux AFFIRMER que la plupart des FEMMES qui écrivent sur ce sujet et leurs lectorats ne sont pas stupides et peuvent donc comprendre un minimum l'ambiance et les difficultés du milieux, et même son côtés déjanter qui fait son succès dans des soirées etc..

Mais il doit bien exister un des stéréotypes comme expliquer sur JapanTrash, des midinettes follent de lemon entre hommes avec un brun de poésies et je plains ces pauvres filles ou ces pauvres hommes un peu léger d'esprit.

Mais ce pense SINCEREMENT que le lectorat présent sur ce forum ne débat donc pas sans savoir de quoi il parle, mais je pense qu'il ne vaut mieux continuer sur une ligne de non-retour avec des arguments aussi "retournable" (ca n'existe pas mais je l'assume) les uns que les autres tout ça pour ne pas faire avancer le shmulblick.

Charly Audern est un auteur plein de talent, qui ne demande qu'a évoluer, elle a le talent, la nyak pour y arriver et une plume des plus exquises.
Dire de ce roman est une déception, est POUR MOI, une aberration tellement l'histoire est belle et POIGNANTE (pourquoi croyez-vous que j'écris un bottin là ?!).

Certes il existe des incohérences dans le scénario et des fautes de conjugaison, de grammaire et autres erreurs, mais RIEN n'est parfait sur terre. Mais je dois avouer que certains arguments rejetant se livre, certes en toutes sincérités, m'ont fait rires aux larmes.

Enfin que dire, redire encore une fois, merci Charly, merci les Editions Muffins, je l'ai beaucoup dis bcp voir pas assez, mais encore merci pour ce travail qui me fait voir des étoiles dans les yeux, qui nourris mes espoirs et mes rêves.

PS: Je vais quand même expliquer un détail, tibodragon est un nom MASCULIN, donc dans la race trés rare des hommes lisant du yaoi, j'échappe: à la jeune follase, au jeune gay dépressif/suicidaire, au jeune narcissique profond, à l'hétéro frustré et autre stéréotype que j'aime tant à répertorié.
Je ne suis donc d'un lecteur homme sans plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melody L.




MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   13/9/2008, 10:53

L'évidence de tout cela est bien que par nos expériences et sensibilités propres, il est impossible de percevoir un ouvrage de manière similaire. tongue

Moi je serais honnête, dans sa version originelle, je n'avais pas aimé la première partie, car je ne suis pas "fan" de toutes ces histoire d'ado au lycée.
J'ai passé l'age de très loin et c'est... peu enthousiasmant pour moi.
Ce qui au demeurant n'enlève rien au qualité et défaut de l'ouvrage, c'est un ressentit tout ce qu'il y a de plus subjectif.

En revanche, la seconde partie a été pour moi une révélation !
Passionnante, (loin du lycée), avec un stress et une attente intenable pour connaitre la suite et fin quand cela concerne la courses de moto et tout ce qui entoure Angelo (le personnage prenant un rôle de plus en plus grand)

Tout cela pour dire, qu'une œuvre en deux parties se jugent sur son intégralité.
Et que s'il semble évident que les amateurs de la première partie plongeront dans la suite sans réserve.
Ceux qui n'ont pas aimé pour leur raison (des plus louables, cessons de voir forcer chacun à une pensée commune Wink ) devraient tenter de piquer le futur bouquin à ceux qui ont aimés pour (comme sur tout support) avoir une chance de juger l'œuvre dans son intégralité.... en connaissance de cause !
Après tout, si l'ouvrage n'avait pas été coupé en deux par pur "soucis" techniques, vous auriez tout lu en une fois et peut-être perçu l'ensemble différemment ?
Cela ne veut pas dire que vous aimerez au final, et on essaie pas de vous y convaincre !!!!
Mais voilà, cette œuvre ne révèle là qu'une infime part de ce qu'elle renferme et je pense que ceux qui "aiment" et le dise sur ce forum, le font car justement ils connaissent cette suite qui tient à nous faire oublié le caractère naïf et sucré du départ.

Mais comment présenter un perso dans toute sa psychologie sans nous conter ce qui l'a mené à ce stade.
Presque envie de dire que le seul "défaut" de cette histoire est son "introduction" diablement trop longue lol Laughing

Après, coté style et tout, c'est un peu comme la peinture !
Certaine aime les tableau de maitre ultra travaillé, d'autre le moderne, ultra naif, (ceux qu'on dit qu'un gamin de 6ans pourrait faire de même !) car ils y voit nombre de chose entre les lignes et monochrome ! Bref, dans l'art, les gouts sont si éclectiques, qu'il est évident que tout le monde ne peut être sensibilisé par les mêmes œuvres.

Donc Oui, OUF pour moi, c'est comme un tableau à Beaubourg, un tableau qui à l'image des couvertures joue en miroir.
Un tome un, lycéen, jeune et naif
un tome deux, plus basé sur le monde qui entoure les bar, plus mature et sombre dans son contenue
L'ensemble saupoudré de romance, car l'auteur et nombre d'entre nous adorons ça (je rappelle que les Harlequins, c'est comme les magazines de potins people, personne n'en achète et pourtant c'est ce qui se vend le plus en France... cherchez l'erreur ^_-), cela donne donc un truc qui perturbe et du coup à défaut d'obtenir une réaction commune, cela engendre des avis très divergeant sourire

Et finalement, pour un auteur, je pense que cela peut être une bonne chose.
Ca doit quand même être agréable de voir autant de passion sur son oeuvre (enfin je suppose ;p)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charlieaudern




MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   13/9/2008, 13:40

Agréable; je ne sais pas Mélody, mais stressant a coup sur !

Merci a toi et a tibo de vos commentaire.

Que dire sur l'introduction diablement longue.... juste que comme tu l'as dit, j'aime expliquer le pourquoi de la fin en développant peut être a outrance le début.

En tout cas merci encore et j'espère que le tome 2 plaira et comme tu le dis si bien...juger l'œuvre sur l'intégralité :)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sweety Lily




MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   13/9/2008, 15:50

Bon, je ne vais pas faire TROP long, juste je dirais d'abord ce que je pense de l'oeuvre : j'apprécie beaucoup. Mais en même temps, je ne suis pas très objective, car elle a été ma première fiction ^^

Je voudrais juste dire (aussi) que je trouve certains arguments, des deux côtés, un peu trop extrémistes. Mais quand on est déçus ou passionnés, ça peut se comprendre.

Petite précision :
Tibo, je peux te dire que les bars gays, backroom etc. ce n'est en rien démodé ou stéréotypé. Peut-être n'est-ce pas ton cas à toi (tu es gay, non? si non, désolée, mais comme tu semblais prendre le sujet très à coeur...) mais c'est la réalité. Pas celle de tous, mais tout de même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
honey




MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   13/9/2008, 20:32

A mon tour....

Je viens de terminer, le 1er tome de OUF, et je ne comprend pas ce déferlement de critiques. Effectivement, la 1er partie est romantique, fleur bleue (mais est-ce si dérangeant ?), soit dis t'en passant je préfère et de loin, une histoire romantique, qu'une qui me fasse pleurer et qui me laisse déprimée une fois le bouquin fermé.

Mais ensuite la 2eme partie, marque l'évolution des personnages, et, du coup est plus prenante.
Personnellement, je trouve ce 1er tome très bien, et je bien contente de l'avoir dans ma bibliothèque.

Je terminerai, sur ceci, j'aime les histoires et le style de cet auteur.

Inutile de dire que j'attends le 2eme tome impatiemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tibodragon




MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   14/9/2008, 01:40

Coucou Honey ca va ?
Le milieux gay est ce qu'il est, aussi bien trash, gheto, que fun, à la mode, très créatif, etc...

Le sujet me tiens à cœur autant que les Pim's, mais là n'est pas la question, c'est juste que la facette de cette histoire, a été très bien exprimer, mais qu'il existe aussi d'autres dimensions dans le milieu gay.

Et ce n'est pas son côtés un peu romancé et sa facette de réalité qui dénigre totalement, la milieu gay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice




MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   16/9/2008, 21:18

Oulaaaaaaa que de virulence ! ^^

Je tiens à signaler que quand je dis que ce n'est pas ENCORE le genre de la maison, ça veut dire que pour l'instant il n'y a rien qui soit particulièrement triste/sombre ou autres, mais que de tels récits ne tarderont certainement pas à montrer le bout de leur couverture...

Je n'ose pas vous demander de garder votre verve pour vous et de rester calmes, en lisant attentivement les phrases sans pour autant les prendre mal ou de mal les comprendre (rayez la mention inutile), mais je risquerai de paraître légèrement...agressive à mon tour.

Je me tiendrai donc pour dit que tout avis négatif sur un ouvrage sur ce forum est à proscrire si on ne veux pas se faire à moitié lapider par les amis des auteurs (qui eux le prennent apparemment bien).

A bon entendeur, je vous laisse entre vous. Bon léchage de bottes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fée




MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   16/9/2008, 22:18

Bonjour ou bonsoir à tous.

Moi aussi je suis une fan de ce livre, et je le trouve magnifique. La magie qu'il entraine, et le style de l'auteur. Magie des mots, envie de connaitre la suite, de savoir comment la vie est vécu par ces personnages. Ces mots me touchent et je me laisse toujours aller à les lires ( comme les autres textes que j'ai découverts aussi). Pour être franche je l'ai lu et l'ai relu plusieurs fois.

Je peux comprendre que certaines personnes n'aiment pas et les critiques si elles sont, bien sur, constructives sont utiles. Mais les critiques pleines de stéréotypes et celle bancales je vois pas l'intérêt. Quand à affirmer que le débat n'est pas ouvert que que l'on joue "les lèches bottes" c'est encore plus facile. Réponse conditionnée des personnes qui ne savent plus quoi dire, car on leur démontre la faiblesse de leurs propos.
Mais bon ceci n'engage que moi.

Ps : vivement le 2 ème tome.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melody L.




MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   16/9/2008, 22:57

Moi ce que je constate, c’est que comme toujours dans ceux qui critiquent, certains refuse surtout qu’on puisse seulement « dialoguer ».
La moindre réponse à leur remarque et c’est tout de suite le jeu virulent de la victime sur laquelle on jette des pierres alors qu’il n’en est rien.
C’est lassant cette manière qu’on certain de refuser toute remarques quand eux ne font que ça…
(Donc prenez-le pour dit ! Il est INTERDIT de critiquer les arguments d'une critique avec une argumentation à l'appui, car seule ce "critique" à bien évidemment, lui seul, tout droit de critiquer une œuvre ! Quelle moralité ! C'est à couper le souffle...)

Certain ont dit, ne pas aimer en expliquant le pourquoi,
D’autre on répondu que ces raisons ne pouvaient pas leur convenir car leurs ressentis et leur vie était différente.
D’autre encore (comme moi) pense qu'ils ne feront pas de OUF leur livre de chevet en ayant toutefois apprécier l’ouvrage dans une juste mesure pour encore tout un tas d’autres raisons.
Nous le disons, nous en débattons…
Il est où le crime lès majesté dans cette attitude ?
Apprécier un livre, si d'autres le déteste nous pousse donc à jouer les lèche-bottes puisque nous sommes en désaccord avec la parole divine de ceux qui n’apprécient pas ?
C’est risible comme réaction !

Bref, il n’y a aucune importance à donner à ce genre de relance inutile.
Et je réalise bien qu'en répondant ainsi, je ne fais que jouer au jeu de la polémique inutile et stérile. Puisque toute personne ouverte d'esprit, se doute que rien ne peut être consensuelle et plaire à tous (qu'il s'agisse de roman ou de posts sur un forum !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenel




MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   17/9/2008, 12:16

Hum…Je me sens obligée d’éclaircir certains points.

Je sais reconnaitre mes torts et je reconnais donc volontiers avoir été peu délicate et orthodoxe.

Cependant je tiens à approfondir certains aspects qui, il me semble, ont été interprétés de travers.

J’ai été interloquée d’apercevoir les termes « Stéréotypes » et « Critique peu constructive ».

Cette critique de « OUF » n’est pas ma première, et je n’avais jamais eu encore de telles réactions, sans doute parce qu’elles comportaient toutes un aspect positif. Ce que je n’ai pas fait ici.

Alors je m’interroge : Qu’appelez vous par « Critique peu constructive » ?
J’ai pourtant pris le temps d’expliquer et d’illustrer tous mes dires comme à chaque critique. Alors en quoi cette critique négative, virulente il est vrai, mais agrémentée est-elle « peu constructive » par rapport à une critique positive comprenant un simple « j’ai adoré ! » ?

Jamais il ne m’est venu à l’esprit de demander une argumentation aux personnes qui « trouvent ce livre magnifique » quand bien même je suis totalement opposée à cet avis.

Je pense que la partie la moins comprise et la plus décriée de ma critique sont les énonciations de « Non ».

Je comprends qu’elle ait été mal interprétée c’est pourquoi je reviens dessus.

Il ne s’agit en aucun cas de préjugés ni de stéréotypes et encore moins d’affirmations.

Vos réactions m’ont fait sourire car je voulais justement dénoncer les stéréotypes que je trouvais dans ce livre. Mais de toute évidence cela s’est retourné contre moi et certains ont cru que je stéréotypais à mon tour. Je ne faisais qu’énoncer les différents points sur lesquels j’étais en total désaccord et je suis gênée que mon style d’écriture vous ai fait comprendre autre chose.

Donc non, je ne suis pas « fermée » au dialogue et il n’est pas « interdit » de « critiquer ma critique ». Il est juste fort déplaisant de voir ses propos déformés et d’ainsi créer une polémique qui n’aurait pas du prendre autant d’ampleur.

J’espère que mes explications vont éclaircir certains points et apaiser un peu les esprits.

Je ne savais pas vraiment où poster ce message alors je m’en réfère aux admins ^^

Gwenel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charlieaudern




MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   17/9/2008, 14:43

Ouh lalala...

que dire... je pense qu'il y a eu de l'incompréhension des deux cotés. Chaque partie (les pours et les contres) ont exprimés ce qu'ils pensaient de mon histoire. Certains points que certains voient positif, sont vu negatif par les autres et inversement.

Cela doit surement dépendre du vécu et du point de vue, voir de la sensibilités du lecteur.

le dialogue ne me semble pas fermé et au contraire chaque arguments (des deux cotés) est défendu ou réfuté par d'autres arguments (des deux cotés également).

Je reconnais que tu as peut être manqué un peu de tact Gwenel mais tes arguments sont clairs, aussi clairs que ceux des autres ( et ce encore des deux cotés).

Je ne pense pas qu'il y ai a excuser cette argumentation ou celles d'un autre. Ton point de vue est différent de certains et colle avec d'autre donc j'espère que tout le monde y trouve son compte.

Ca a pris de l'ampleur parce qu'une critique ne laisse jamais indifférent et je pense qu'il faut accepter comme le dit Mélody que sa critique peut être critiquée ( je ne parle pas spécialement pour toi). Qu'un point de vue n'est pas universel et que personne ne va dans le même sens.

Le dialogue, pour moi, c'est qu'une critique soit contrée par une autre qui est a son tour contré par encore une autre.

Personne ne verra la même chose ou ne lira la même chose, l'absence de dialogue c'est de vouloir que tout le monde voit et lise pareil et comme tu le dit... ça mène a quoi ?

J'avoue ne pas avoir apprécier la remarque d'Alice qui mets tout ceux qui aime dans le même sac de "léchage de botte". et c'est ce genre de remarque qui mets fin au dialogue.

Le dialogue c'est accepter un autre point de vue que le sien et d'en comprendre les argumentations. Je ne dis pas être d'accord... juste les accepter.

Après de l'incompréhension ou de l'interprétation de travers, ça arrive... d'ou l'utilité du dialogue et de l'argumentation.

Certaines personnes ont mal compris, soit. C'est fort possible alors continuons donc a en parler pour éclaircir tout cela.

:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaelig




MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   17/9/2008, 22:12

Bon me revoilà à mon tour pour éclaircir les choses à présent que nous avons tous pris un peu de recul.
Tout comme toi Gwenel, je considère que juste dire "j'ai aimé" ou j'ai détesté" ne constitue pas une critique, c'est juste un avis. Ta critique en était bien une et il est vrai que tu avais des arguments également comme sur le style d'écriture ou autre. Après j'ai en effet du mal comprendre ce que tu voulais dire avec ta série de non, mais en lisant j'ai vraiment eu l'impression que par tes non c'était que ça ne pouvait pas être différent de ça, alors qu'il existe l'un mais existe l'autre également.

Quant à Alice, tu peux penser que je suis une lèche botte si tu veux, je l'assume et le revendique. J'adore Charlie et ses oeuvres, elle le sait et sait également ce que je pense de son oeuvre en positif comme en moins positif (désolé mais je ne peux pas dire négatif en tant que lèche botte attitrée ce serait me renier)

J'embrasse ceux et celle que je connais sur ce forum et en particulier Charlie (oui oui j'en rajoute une couche ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanny




MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   18/9/2008, 17:10

Bon, en fait, c'est pas pour critiquer ou quoi que ce soit (non, ma prochaine critique sera pour "tatouage", dans... pas très longtemps hihi), mais j'avais juste une ou deux questions/remarques, concernant la moto, les courses, et tout et tout... Des trucs que je ne suis finalement pas sûre d'avoir compris.

Déjà, au sujet de Michel. Il a 19 ans, il me semble, non ?
Il conduit une Kawasaki 600 zx6r.
Il y a une grosse chance pour que je me plante de modèle, mais... Il n'est pas censé avoir son permis A depuis 2 ans, ou plus de 21 ans, pour avoir le droit de la conduire ?

Bon, passons sur mon autre sujet de réflexion... Un passage que je ne suis pas sûre d'avoir compris, blonde comme je suis (en fait je suis brune, mais chut, je peux toujours me servir de ce prétexte pour expliquer ma débilité XD), et j'ai donc besoin qu'on me réexplique la chose...

Avant le repérage pour la course, on apprend que le "circuit" est de 20km (et que les coureurs en font 5 fois le tour, mais bon, ça n'entre pas en compte dans mon "moment réflexion").
Durant la course, on apprend que Quentin faisait le service depuis "un tout petit quart d'heure" quand il entend à nouveau les motos arriver, bouclant leur premier tour.

Mais, heu... Pardon, mais un quart d'heure pour faire vingt kilomètre, ça fait du 80km/h, ça... Même les 125cc vont plus vite.

On est dans une course, non ? Bon, disons que c'est pas un "vrai" circuit où les coureurs font des pointes à (largement) plus de 250 km/h... mais non, quand même, ça bloque...

Du 80km/h, même papy sur sa mobylette les dépasse =/

Enfin bref, c'est pour ça qu'on final je ne suis pas sûre d'avoir le bon modèle de moto en tête ; et que je pense avoir mal compris les passages indiqués (et vu que je n'ai plus aucun contact avec un "ex copain" coureur, je peux pas lui en parler).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charlieaudern




MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   18/9/2008, 19:16

Alors pour répondre a tes questions Fanny, tu as tout a fait raison.

J'ai eu envie de courses de moto mais je n'ai pas fait les recherche nécessaires.

Michel conduit une grosse moto alors qu'il a 19 ans (au lieu de 21)

Il conduis exactement une Kawasaki 600 ZX6R de 1996 modèle sport.

ensuite j'ai toujours été très nulle dans les problèmes de math du genre : un train part de Paris a telle heure et roule a 200km/h et croise un autre train qui vient de Lyon et qui roule a 130km/h parti a la même heure.

Donc tu peux bien appuyé sur ce défaut parce que c'en est un.

alors pour me trouver une excuse (bon ok, ce n'est pas une excuse d'avoir une excuse) je dirais que ça reste une fiction :p

Il y a une autre course dans le tome 2 bien plus détaillée et j'ai essayé de me faire aider par un ami qui conduit une moto. J'espere qu'elle sera plus réaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanny




MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   18/9/2008, 19:48

Rhôôôôôô, Charlie elle a même pas fait les recherches nécessaires, non mais vraiment alors ! *outrée*

lol!

Bon, je te taquine hein, merci pour cette réponse rapide ! ^o^

Dans ma grande mansuétude, j'accepte l'excuse du "c'est une fiction" pour le fait que Michel conduit une moto qu'il n'aurait pas le droit de conduire dans la vraie vie (comme je suis généreuse, n'est-ce pas ?)

Par contre, pour les petits soucis mathématique, je pointe du doigt les relecteurs qui ont mal fait leur travail, nah :p (oui, je ne suis pas totalement généreuse, je sais... -_-).

Au cas où ça puisse t'être utile, dans une de tes fictions en cours ou prochaines, tu trouveras toujours des petits programmes de calcul rapide pour ce genre de trucs Wink (non parce que moi aussi, le collège ça remonte à loin et j'ai "raté" le cours sur les calculs de vitesse/distance/temps... XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eien-chan




MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   18/9/2008, 21:47

Fanny a écrit:
Rhôôôôôô, Charlie elle a même pas fait les recherches nécessaires, non mais vraiment alors ! *outrée*

lol!

Bon, je te taquine hein, merci pour cette réponse rapide ! ^o^

Dans ma grande mansuétude, j'accepte l'excuse du "c'est une fiction" pour le fait que Michel conduit une moto qu'il n'aurait pas le droit de conduire dans la vraie vie (comme je suis généreuse, n'est-ce pas ?)

Par contre, pour les petits soucis mathématique, je pointe du doigt les relecteurs qui ont mal fait leur travail, nah :p (oui, je ne suis pas totalement généreuse, je sais... -_-).

Au cas où ça puisse t'être utile, dans une de tes fictions en cours ou prochaines, tu trouveras toujours des petits programmes de calcul rapide pour ce genre de trucs Wink (non parce que moi aussi, le collège ça remonte à loin et j'ai "raté" le cours sur les calculs de vitesse/distance/temps... XD)

Pour ce qui est des erreurs de "mathématiques" cela arrive même aux meilleurs... boulet
Dans un roman de Clive Cussler que j'ai lu récemment : Atlantide (édition Livre de poche)...

Mais pour autant personne n'a trouvé choquant avant de publier des erreurs pareilles (source : Cusslerama.com) :
Bon, il s'agit ici d'une erreur de traduction, mais elle est amusante. Au chapitre 34, quand Timothy Friends explique à l'équipe de la NUMA qu'un météore énorme a percuté la planète il y a 9000 ans, il n'y va pas avec le dos de la cuillère : l'objet faisait 16 km de diamètre et arrivait à 200 000 km/h. Il a creusé dans la baie d'Hudson un cratère de... 368 000 kilomètres ! Pas mal, pour une planète dont le diamètre est d'environ 12 500 km ! C'est un peu comme si on perçait un trou de 15 cm dans une allumette... Le texte original parle d'un cratère de 230 miles, soit 370 km, ce qui est déjà une belle performance.

Encore une erreur de traduction. Au chapitre 36, l'ingénieur Holtz, de l'équipe des Wolf, décrit le tunnel qu'ils ont creusé dans la banquise pour y déployer leurs machines nanotechnologiques. Il explique que le tunnel fait 2500 km de long et... 16 km de diamètre ! Décidement, Claudie Langlois-Chassaignon a un problème avec les unités de mesure anglo-saxonnes ! Vu que Pitt aura du mal à conduire le croiseur des neiges dans ce même tunnel sans frotter le long des parois, il y a erreur évidemment. Dans le texte original, le tunnel s'étire sur 1400 miles et fait 10 pieds de large. Une fois correctement convertis ces chiffres nous donnent un tunnel de 2 250 km de long et 3 mètres de large



Tout ça pour dire que si Michel n'a théoriquement pas le droit de conduire un tel modèle de moto Suspect , "on" (lecteur/trice indulgent/e) acceptera l'excuse de la fiction Wink et pour les "mathématiques" "on" (idem) admettra que ce genre d'exercices scratch était la bête noire de bien des gens... study


Dernière édition par eien-chan le 18/9/2008, 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimimuffins
Admin



MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   18/9/2008, 21:54

Je confirme que la relecture a connue quelques loupées sur ce premier tome. Pour cet ouvrage, l'équipe de correction a manqué de vigilance sur des détails, en oubliant en primes quelques fautes.

Tout ce que je peux vous dire, c'est que les Editions Muffins ont prit note de ce fait et l'on suivit d'acte. Je suis techniquement la seule rescapée de la première équipe de correction ! Et la seconde équipe aura réponse à tout, car nous poussons nos vérifications jusqu'à vérifier à la minute les heures des levés et couchés de soleil ! ^_^'''

Nous espérons donc que cette nouvelle équipe saura vous démontrer que nous prenons acte de tous vos retours pour nous rendre plus fort et tendre vers toujours plus de qualité !

_________________
mimimuffins


Dernière édition par mimimuffins le 18/9/2008, 23:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Our Unknown Feelings (Roman)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Our Unknown Feelings (Roman)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Site] Mon roman d'aventures
» [Collection] Le roman du charme / Guy Le Prat éditeur /Paris
» [Collection] Roman de Cape et d'Epée (Tallandier)
» [Pennac, Daniel] Comme un roman
» [En ligne!] Histoire du roman feuilleton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Editions Muffins :: Les Editions Muffins :: Nos Ouvrages-
Sauter vers: