Les Editions Muffins

Forum du site des Editions Muffins
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ce que vous pensez des illustrations en général ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

Ce que vous pensez des illustrations en général
oui, j'aime
41%
 41% [ 11 ]
oui, j'apprécie mais seulement certaine
19%
 19% [ 5 ]
oui, sauf les trop explicites
15%
 15% [ 4 ]
je ne sais pas
0%
 0% [ 0 ]
je ne vois pas l'intérêt
7%
 7% [ 2 ]
non je n'aime pas.
18%
 18% [ 5 ]
Total des votes : 27
 

AuteurMessage
mimimuffins
Admin



MessageSujet: Re: Ce que vous pensez des illustrations en général ?   25/8/2009, 21:15

Le choix des illustrations finales de nos dernières sorties, fut le résultat d'un brainstorming collectif entre l'auteur, l'illustrateur et l'éditeur. A l’image de ce que nous avons toujours fait pour les couvertures. Sauf qu’ici les illustrateurs ont du lire l’ouvrage en entier avant toute chose.

Après, pour le procéder de mise en œuvre en lui-même, il n’y a rien de miraculeux.
Chacun débute en produisant une liste de scène qu'il "verrait bien". Et c'est sur cette première base de travail que nous.... travaillons ^_^''

Parmi l'ensemble des idées collectives, on sélectionne tous ensemble celles qui semblent les plus incontournables (l'illustration des scènes jugée les plus "fortes", les scènes que l'auteur a toujours rêvé de voir illustré, ou celles pour lesquelles l'illustrateur a eu un flash visuel qu’il veut nous faire partager...) avec une tentative d'équilibrer leur fréquence tout au long de l'histoire pour un nombre limité fixé par contrat avec l'illustrateur.

L'auteur a un droit de parole plus "fort" pour le choix des scènes car c'est son œuvre que l'on met en image. Il est donc indispensable que cela lui convienne. Comme dans le même temps, il est indispensable que l’illustrateur se retrouve dans son travail que ce soit dans le style ou l’émotion qu’il retourne sous ses traits. Rien ne serait fait si cela ne convenait pas aux deux artistes. Ce n'est pas notre but que d'imposer nos choix pour formater tous nos ouvrages dans un même "moule".
Le rôle de l'éditeur est ici celui d'un guide et d'un "critique" qui cherche à avoir le recul pour mieux conseiller l'auteur et l'illustrateur (tant dans le fond que dans la forme des illustrations) et être force de proposition à tout instant de chaque phase de travail. Sans compter que nous veillons à équilibrer le tout pour donner un résultat homogène.

Après, cela peut vous sembler "impossible" pour les plus sceptiques. Mais pour nos premiers titres nous avons réussis à coupler auteur et illustrateur de sorte qu’une vraie compréhension mutuelle autour du texte a pu avoir lieu entre eux. Si bien que chacune des premières esquisses des illustrateurs furent validées très vite par l’auteur enchanté du résultat vers lequel nous allions. (même si souvent nombre de petits détails sont naturellement à reprendre pour que texte et image soit en parfaite corrélation).

_________________
mimimuffins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlia Eien




MessageSujet: Re: Ce que vous pensez des illustrations en général ?   25/8/2009, 21:59

mimimuffins a écrit:
Après, cela peut vous sembler "impossible" pour les plus sceptiques. Mais pour nos premiers titres nous avons réussis à coupler auteur et illustrateur de sorte qu’une vraie compréhension mutuelle autour du texte a pu avoir lieu entre eux.

Personnellement je n'en est jamais douté, vous avez toujours semblé à l'écoute des personnes en général, d'où d'ailleurs la présence d'un forum sur lequel s'exprimer.

Sinon j'ai une autre idée à peu près exploitable (enfin deux) que les auteurs travaillant avec vous pourraient apprécier (ou non, c'est juste une idée) :

Ce qui m'a objectivement gênée avec les images c'est qu'elles me coupaient dans ma lecture dans DLMDP (j'ai ressenti un peu moins ça avec Juste pour Grandir) Or un chapitre est une coupure en lui même donc une illustration pourrait se situer en début ou en fin du chapitre le contenant, à moins d'avoir des chapitres énormes ça ne décalerait pas trop et ca reste moins extrême qu'un cahier final.

L'autre idée que l'on peut associer ou dissocier de la précédente est d'ajouter en dessous de l'image la ligne de texte correspondant à la situation qui pourrait permettre de bien "recaser" surtout si cela n'est pas totalement en face. Après peut être que c'est compliqué à mettre en place... (même si ca pourrait se résoudre en écrivant les quelques mots à la main, mais y aurait encore des pour et des contre Wink )

En tout cas pour la seconde idée c'est quelque chose que j'ai très souvent vu dans les livres illustrés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimimuffins
Admin



MessageSujet: Re: Ce que vous pensez des illustrations en général ?   25/8/2009, 22:31

Effectivement, ce sont là de bonnes idées tout à fait exploitables !

_________________
mimimuffins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roshieru




MessageSujet: Re: Ce que vous pensez des illustrations en général ?   27/8/2009, 12:00

Je vais pas revenir sur le débat pour/contre car en fait on l'avait déjà abordé et j'avais donné mon avis.

Par contre, je tiens à rappeler que le yaoi est réellement du porno au Japon, donc, oui, quelqu'un qui veut du (vrai) yaoi a le droit de vouloir du sexe, du sexe, et du sexe, et encore un peu de sexe par dessus. Le boys love, lui, est plus large, puisqu'il regroupe la tranche la plus pornographique (Viewfinder fait figure de romance sensible à côté de certains yaoi SM/scato/moe ou shota...) avec la tranche la plus soft (9th Sleep où le BL est quasi absent en fait, les Ima Ichiko). Le shônen ai n'existe plus, ou plutôt est devenu le synonyme de pédophilie. Ce qui est comique (enfin, si on veut) car Boys Love, qui en est la directe traduction, est en Occident le nom donné à certains mouvements d'adultes prônant l'amour libre avec les mineurs... Ceci dit, je ne dis pas qu'il faut abandonner ce terme pour autant et je continue de l'employer en fuckant ce que pense les autres.

Enfin, entre le point de vue japonais et l'image déformée des Occident, pas étonnant qu'on "s'engueule" sur la question du porno et du yaoi (ou du boys love) car parfois c'est carrément impossible de savoir de quoi veut parler la personne. Pour Coyote Mag, on parle volontiers de yaoi mais sans penser au porno uniquement (et puis, yaoi, c'est plus court que Boys love, ça économise du caractère).

Bref, tout ça pour dire que si des personnes pensent que yaoi = porno (et c'est le cas), c'est normal qu'elles se soient plaintes du côté trop "frigide" de certains romans, et ceci sans forcément prétendre que le boys love, lui, doit se réduire au cul. Or, sans pour autant virer des histoires soft car ce serait une grave erreur, s'il y a une réelle demande, je ne vois pas pourquoi Muffins ne devrait pas y répondre, y compris au niveau des illustrations (plus vénalement, l'argent récolté avec des romans de cul peut permettre de publier plus de romans soft). Après tout, Harlequin a aussi édité du cul et les Anita Blake chez Milady (et Fleuve Noir avant) c'est pas mieux ^^ A la limite, faudrait peut-être juste différencier les collections ou j'sais pas quoi mais en même temps je ne crois pas que Milady s'emmerde à le faire pour Anita et ses aventures sessuelles avec des vampires et des loup-garous, parfois à trente dans le même lit et avec des chaînes sious plait.

_________________
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlia Eien




MessageSujet: Re: Ce que vous pensez des illustrations en général ?   27/8/2009, 14:28

Ce que tu dis là est tout à fait exact ! Et on s'aperçoit que parvenir à communiquer n'est pas si simple que ça...
Cependant étant sur le forum des Ed Muffins, il me semble normal de donner aux mots 'Yaoi' et 'Boy's love' les définitions sous lesquelles les Éditions les utilise :

Citation :
...le BL [...][désigne] les œuvres dont l'intrigue principale traite d'une romance homosexuelle masculine, qu'il y ait un contenu sexuel explicite ou seulement une relation platonique...

Or tous les livres ont notés à leur dos "Boy's love" et non "Yaoi" donc on ne peut pas savoir à l'avance si l'histoire sera centrée sur la vie sexuelle des persos ou juste une bluette avec sexe inexistant.

Pour rester dans le sujet je vais poser la question que ton message me fait me poser :
Est-il pertinent d'insérer dans un livre contenant peu ou pas de sexe explicite des images qualifiables de porno ?
Je précise que pour l'instant je n'ai vu aucun problème de logique de ce genre, les illustrations n'étant pas des ajouts purs et durs mais bel et bien une visualisation du texte sous le trait d'un illustrateur !

Parce que si les Éditions veulent répondre aussi à une partie du lectorat qui demande du sexe, pourquoi pas ! C'est même très bien si ça peut satisfaire encore plus de lecteurs ! Y compris au niveau des images bien entendu puisqu'elles seraient en totale adéquation avec le texte ! Wink

Après il ne faudrait pas non plus que ça devienne 'the' obligation chaque livre contenant une ou plusieurs images de cul peu importe l'importance du sexe dans le livre.
Parce que si on a pour chaque rapport sexuel une scène illustrant le(s) rapport(s) pour faire plaisir à ceux qui recherchent avant tout du cul ca peut perdre le charme qu'elles peuvent avoir à la base.
Même avec une image magnifique, si je me dis spontanément "Encore ?! Shocked " ça perd énormément et ce serait donc dommage d'en abuser.
Mais pour l'instant ça va ! Very Happy
Je signale juste qu'il faudrait éviter de tomber dans une routine : "Alors ? On la met où l'image de cul ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bernie Calling




MessageSujet: Re: Ce que vous pensez des illustrations en général ?   27/8/2009, 22:51

Oui, quoi qu'une scène de tendresse un peu osée comme la dernière de "Juste pour grandir" c'est bien je trouve.

Une image de tendresse, peut apporter plus, pour moi, qu'une scène plus sexe. Parce que bon, c'est quand même souvent la même chose, deux corps dénudés, l'un sur l'autre.

Et je te rejoins complètement sur ton idée Arlia Eien. Parce que c'est un peu normal dans un couple d'avoir des relations sexuelles, mais comme beaucoup le dise souvent dans leur écris, et le reste c'était une histoire de drap. Et je me retrouve vite dans une situation de voyeur à mon goût personnel que ce soit en lecture ou en image. Mais bon ça je sais que ça vient de moi également.

En tout cas, j'étais heureuse aussi de lire, que l'envie des éditions Muffins d'illustrer leur livre venait d'un souhait personnel de la tête pensante des éditions. Comme je suis également persuadée qu'il y a un respect de l'auteur et de l'illustrateur, que tout se fait dans une bonne ambiance.

Pour une autre question qui a été posée plus haut dans la discussion. Est-ce que vous achèteriez moins de livres s'il y avait toujours des illustrations ?
Personnellement, je dirai quand même oui, je les achèterai quand même surtout si j'apprécie l'auteur qu'il soit illustré ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roshieru




MessageSujet: Re: Ce que vous pensez des illustrations en général ?   28/8/2009, 11:23

Citation :
Est-il pertinent d'insérer dans un livre contenant peu ou pas de sexe explicite des images qualifiables de porno ?

Non, et d'ailleurs ils ne le font pas vraiment au Japon (alors qu'au niveau de l'industrie du sexe...). Mais si on prend le cas d'Anita Blake (oui, bah quoi ? : D), des images érotiques ou porno ne dépareilleraient pas. D'ailleurs, son adaptation en comic est destinée aux adultes même si en même temps il n'y a rien de particulièrement choquant dans le premier volume à part une scène où un vampire suce et martyrise un humain dans un club de strip tease masculin study Par contre, dans la suite...

Dans tous les cas, publier quelques romans chauds ne signifie pas que l'on va abandonner le reste du lectorat, même si éventuellement ça se vend mieux. Un éditeur publie toujours ce qui lui rapporte et ce qui lui fait plaisir grâce à ce qui rapporte... Et je pense qu'Émilie préfère l'érotisme à la vraie pornographie. Maintenant, ce n'est pas parce qu'un roman contient du cul, même détaillé, qu'il sera forcément mauvais sur son scénario et ne visera que la coucherie. La saga des sorcières, qui contient plusieurs scènes gratinées, et des histoires d'incestes et de pédophilie n'a rien à voir de mémoire avec les infortunes, et pourtant c'est la même auteur, Anne Rice. Les scènes de fesses dans les romans d'horreur de Masterton ne rendent pas les histoires mauvaises, ça participe au climat ambiant.

_________________
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troll des Bois




MessageSujet: Re: Ce que vous pensez des illustrations en général ?   28/8/2009, 11:24

...
D'accord, je conçois aisément que les illustrations puissent gêner la lecture dans des lieux publics, surtout quand elles sont explicites... Néanmoins, je trouve quand même que, tant qu'elles ne tombent pas dans la pornographie, elles embellissent pour beaucoup l'ouvrage et permettent au cerveau de souffler sans saturer... Bref, non seulement j’apprécie beaucoup le travail actuel des Editions, mais surtout, je ne vois pas de raisons valables pour modifier sa manière de faire…
D’un autre côté, je n’exclus pas un autre petit problème… De fait, étant artiste-peintre de formation, je sais d’expérience que l’impression face à un tableau n’est en aucune manière comparable à un ressentit pour un texte… Et c’est de là que naît la difficulté majeure des romans illustrés : puisque le texte et l’image font partie d’un même ouvrage, il est parfois difficile de faire la part des choses en les séparant l’une de l’autre. Et donc, inévitablement, il arrive que l’on apprécie moins un texte où sont présentent des illustrations que l’on n’aime pas. Inversement, un récit peu apprécié peut obtenir une appréciation favorable lorsqu’il contient des dessins que le lecteur aime beaucoup…
Conclusion, c’est une affaire de feeling personnel selon moi…

Arlia Eien a écrit:
Pourquoi ne pas regrouper toutes les illustrations à la fin du livre dans un petit "chapitre" à part ?
Personnellement, cette idée me donne un haut le cœur car, à ce train là, pourquoi donc mettre la moindre illustration ? Le but est qu'elle fasse partie du récit, qu'elle s'y insère... Si on place une image illustrant le premier chapitre tout à la fin du volume, je ne vois pas vraiment sa raison d'être...

mimimuffins a écrit:
Bilan : L'un dans l'autre, comme toujours depuis nos débuts, je crois qu'on ne fera JAMAIS l'unanimité, si ce n'est sur l'accord que personne ne sera jamais satisfait de nos choix ^_^''.
Et je crois que cela est une bonne chose ! ^__-
En définitive, mieux vaut appliquer Shakespeare : "Soi fidèle à toi-même avant tout" ! ^__-

Bernie Calling a écrit:
Voilà, là je rejoints ton opinion, on n'est pas au Japon, je dirais également que ce qui est bien dans une société peut-être repris, mais il ne faut pas tout adopter non plus, tout vouloir singer. Notre culture est intéressante et a une grande part de positif également.
Là, plusieurs "problèmes" se posent selon moi...
Tout d'abord, en ce qui concerne le Japon, on peut aussi voir le choses sous cet angle (Qui est une vision personnelle de la situation, Mimi n'hésite pô à taper si je suis à côté de mes pompes ! ^__-) : l'idée de base de Mimi était de faire publier des romans de style Boy’s Love. Pour ce faire, étant donné que l'Occident baigne en ce moment dans un mouvement de japonisation à tout va, il est assez logique selon moi que l’idée de base se soit tournée vers l’art nippon…
*(Petites parenthèse, j’ai bien précisé Boy’s Love… Pour ceux, ou plutôt celles, d’entre vous qui désire du Yaoï, je crois que le mieux est d’aller voir ailleurs ! ^__-)*
Par ailleurs, comme tu le dis, il y a des éléments intéressants et même importants dans notre société actuelle qu’il serait judicieux d’appliquer… Cependant, et comme le fait remarquer Mimi d’ailleurs, les illustrations dans les romans occidentaux ne datent pas d’hier ! Mimi dévoile Jules Vernes, mais je peux même remonter bien plus loin, à trois époques clé de notre histoire en fait :
- L’épopée commence dans l’Egypte Antique, 3000 ans avant notre ère. Certes, les livres tels que nous le concevons aujourd’hui n’existe pour ainsi dire quasiment pas puisque les textes étaient écrit sur des rouleaux de papyrus… Néanmoins, déjà à l’époque, ces textes contenaient énormément d’illustrations, que ce soit des schémas explicatifs ou des dessins représentant tel ou tel êtres… Bref, elles sont déjà présentes ! ^__^
- Ensuite, je poursuis le voyage temporel jusqu’à l’Antiquité Grec… Là, Aristote, Platon, Euclide, Hérodote, et beaucoup d’autre, ont publiés bon nombre de récit dont la grande majorité était illustré ! Et je doute que quiconque ait l’idée saugrenue de suggérer que les philosophes grecs antiques aient eut pour vocation d’écrire des contes pour enfants ! ^__^
- Enfin, dernier saut, le Moyen-âge. En grande partie à cause de l’obscurantisme de l’époque, ce sont principalement les livres bibliques qui sont concernés. Mais j’imagine que chacun d’entre vous à déjà vu une enluminure, non ? ^__- Et bien, là aussi, c’est une œuvre qui illustre le texte…
En définitive, le fait d’illustrer un texte, d’en représenter visuellement les éléments, est un procédé utilisé depuis l’aube des temps… Mais ce qui modifie ce phénomène, ce n’est pas le fait de placer des illustrations à côté d’un texte, mais bien le regard que nous avons lorsque nous sommes confrontés à ces images et là, le débat entre dans le domaine de l’art qui est passablement plus vaste ! En effet, un même dessin peut plaire à beaucoup, et déplaire à bien d’autres…
Conclusion, la différence primordiale entre l’art japonais et occidental, c’est tout simplement le fait que les romans nippon utilisent encore le vecteur des illustrations de nos jours alors que les européens ont délaissé ce style de publication pour se concentrer davantage sur l’imaginaire des lecteurs ! ^__-

Fée a écrit:
Excusez moi mais je ne vous comprends pas, vous n'aimez pas les illustrations explicites mais le lire ne vous dérange pas? C'est le monde à l'envers. Vous savez ce que vous acheter et si vous ne l'assumez pas alors ne le montrer pas.
Certes, cela peut sembler assez antinomique… Néanmoins, il ne faut pas oublier qu’une image a bien plus d’impact qu’un morceau de texte, surtout par rapport au regard des autres ! De plus, même si j’assume entièrement le fait que j’apprécie le Boy’s Love, je n’ai pas pour autant envie de le crier sur tout les toits ! ^__-
Par ailleurs, comme bien d’autres, je ne me procure pas ce type de roman pour les morceaux exclusivement sexuels, qu’ils soient explicites ou non… Je les prends pour ma part comme n’importe quel autre récit véhiculant une histoire, une idéologie, un vécu… Et il m’est déjà arriver de détester un récit uniquement à cause d’un lemon mal placé qui casse le rythme de l’intrigue…

Arlia Eien a écrit:
Or un chapitre est une coupure en lui même donc une illustration pourrait se situer en début ou en fin du chapitre le contenant, à moins d'avoir des chapitres énormes ça ne décalerait pas trop et ca reste moins extrême qu'un cahier final.
[…]
L'autre idée que l'on peut associer ou dissocier de la précédente est d'ajouter en dessous de l'image la ligne de texte correspondant à la situation qui pourrait permettre de bien "recaser" surtout si cela n'est pas totalement en face.
Je dois dire que j’apprécie beaucoup plus ces deux idées-ci que la première ! ^__-


Autre chose, pitites questions Mimi…
1° En imaginant que l’auteur soit capable de dessiner, a-t-il la possibilité d’illustrer lui-même son récit ? Ou bien doit-il laisser faire un autre illustrateur ?
2° Si jamais un auteur apprécie particulièrement les œuvres de tel ou tel illustrateur, peut-il demander que ce soit celui-ci qui s’occupe de son ouvrage ou bien ce sont les Editions qui choisissent ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arlia Eien




MessageSujet: Re: Ce que vous pensez des illustrations en général ?   28/8/2009, 13:39

Troll des Bois a écrit:

Citation :
Pourquoi ne pas regrouper toutes les illustrations à la fin du livre dans un petit "chapitre" à part ?
Personnellement, cette idée me donne un haut le cœur car, à ce train là, pourquoi donc mettre la moindre illustration ? Le but est qu'elle fasse partie du récit, qu'elle s'y insère... Si on place une image illustrant le premier chapitre tout à la fin du volume, je ne vois pas vraiment sa raison d'être...

Justement cette idée (certes un peu extrême, mais c'était juste une idée en l'air sur laquelle vous pouviez rebondir tous) vient du fait que dans DLMDP (surtout celui là en fait, les autres moins) les images n'y étaient pas toujours bien insérées pour moi, vu que ça m'a coupé ma lecture. Vraiment coupée, pas juste déviée.

Et justement les images sexuelles ne m'ont pas vraiment posé ce problème, c'était plus certaines autres où les persos sont à table notamment. J'avais d'ailleurs parlé de ce ressenti à Mimi en direct. Mais ça reste mon ressenti et il n'en reste pas moins que j'adore je texte Very Happy !


Troll des Bois a écrit:

Citation :
Or un chapitre est une coupure en lui même donc une illustration pourrait se situer en début ou en fin du chapitre le contenant, à moins d'avoir des chapitres énormes ça ne décalerait pas trop et ca reste moins extrême qu'un cahier final.
[…]
L'autre idée que l'on peut associer ou dissocier de la précédente est d'ajouter en dessous de l'image la ligne de texte correspondant à la situation qui pourrait permettre de bien "recaser" surtout si cela n'est pas totalement en face.
Je dois dire que j’apprécie beaucoup plus ces deux idées-ci que la première ! ^__-

Tant mieux si ce concept te convient mieux Wink
De toute façon Mimi l'a dit et elle a bien raison : elle fait à son idée !
Et comme l'auteur et l'illustrateur ont leur mot à dire, c'est avant tout à eux de voir s'ils veulent qu'il y ait des illustrations et le cas échéant où ils veulent les mettre.
Après rien n'empêche de partager ses idées, parce qu'on ne peut jamais entrevoir toutes les possibilités, et c'est ce que je fais... plume

Roshieru a écrit:
Dans tous les cas, publier quelques romans chauds ne signifie pas que l'on va abandonner le reste du lectorat, même si éventuellement ça se vend mieux.
[...]
Et je pense qu'Émilie préfère l'érotisme à la vraie pornographie. Maintenant, ce n'est pas parce qu'un roman contient du cul, même détaillé, qu'il sera forcément mauvais sur son scénario et ne visera que la coucherie.

Personnellement, je préférerai que soient publiés quelques romans vraiment de cul, plutôt que d'assister de plus en plus à un mélange qui même s'il doit être plus intéressant financièrement finirait peut être par lasser tout le monde.

Après je ne sais pas du tout si c'est réalisable et je sais aussi que les Ed Muffins ne peuvent pas publier de romans plus centrés sur le sexe s'ils n'en reçoivent pas d'intéressants voire pas du tout.

Parce que j'espère bien que du porno ne sera jamais publié niveau texte (porno pour moi c'est du cul pour du cul et juste du cul) alors qu'on peut écrire beaucoup de choses à propos du sexe qui ne soient pas une suite de relations sexuelles. Surtout que tout ne se passe pas toujours bien (pannes, incompatibilités...) et qu'il existe des sexualités très différentes (Ds, SM, transsexualité, échangisme...)

Il ne faut pas croire, autant je n'aime pas le porno, autant j'apprécie énormément des histoires qui ont pour sujet principal ou secondaire les problèmes au lit ou la sexualité 'hors norme' (vécue plus ou moins bien) des personnages... Et dans une telle histoire il serait absolument normal de voir un certain nombre d'illustrations liées au sexe.

Donc je n'ai rien contre les scènes de sexe du moment qu'elles ont un rôle : renforcer l'ambiance, créer un rebondissement. Ce qui m'importe c'est qu'elles aient une vraie place, que je ne puisse pas me dire qu'elle ne sert a rien. Et c'est le cas du porno, du sexe parfait toutes les trois pages ça n'a aucune utilité dans le récit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimimuffins
Admin



MessageSujet: Re: Ce que vous pensez des illustrations en général ?   28/8/2009, 22:35

Troll des Bois a écrit:
1° En imaginant que
l’auteur soit capable de dessiner, a-t-il la possibilité d’illustrer
lui-même son récit ? Ou bien doit-il laisser faire un autre
illustrateur ?
Un auteur pourrait tout à fait illustrer son propre texte, s'il a le niveau requis.

Troll des Bois a écrit:
2° Si jamais un auteur apprécie particulièrement les
œuvres de tel ou tel illustrateur, peut-il demander que ce soit
celui-ci qui s’occupe de son ouvrage ou bien ce sont les Editions qui
choisissent ?
Depuis l'origine nous avons toujours été à l'écoute des gouts de l'auteur sur les illustrations de couverture !
Si pour "Juste pour grandir" nous avons proposé Nine dés le départ car elle nous semblait parfaite pour cet ouvrage (et qu'elle fut accepté par l'auteur), pour les autres titres, les auteurs ont toujours choisi leur illustrateur à partir d'une pré-selection que nous leur proposions. Donc si leur propre choix se portait sur un illustrateur de leur connaissance, nous ne serions en rien opposé à partir du moment où ce dernier reste dans notre grille "tarifaire".
Ce détail mis à part, nous n'avons aucun apriori sur personne, bien au contraire.

_________________
mimimuffins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troll des Bois




MessageSujet: Re: Ce que vous pensez des illustrations en général ?   30/8/2009, 11:35

...
Merci pour l'info, Mimi ! ^__- bisous

Arlia Eien a écrit:
Justement cette idée (certes un peu extrême, mais c'était juste une idée en l'air sur laquelle vous pouviez rebondir tous) vient du fait que dans DLMDP (surtout celui là en fait, les autres moins) les images n'y étaient pas toujours bien insérées pour moi, vu que ça m'a coupé ma lecture. Vraiment coupée, pas juste déviée.
C'est clair que, vu comme ça, c'est assez gênant !
Pour ma part, ayant tellement investi le livre, j'avoue ne m'être même pas rendu compte des illustrations lors de ma première lecture. J'entends par-là que, bien que je les ai aperçue, je ne les ai pas regarder avec attention, préférant les observer par après, à la fin du chapitre... Donc, dans un sens, on peut en effet dire qu'elles sont mal placées... ^__- study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le.temps.des.cerises




MessageSujet: Re: Ce que vous pensez des illustrations en général ?   31/8/2009, 10:27

Juste pour info sur le coté illustration=enfant et paysage=ne sert à rien :
j'ai une belle édition du Seigneur des Anneaux, illustrée par Alan Lee... et pour beaucoup d'illustrations, ce sont des paysages (et je les aimes beaucoup ! bon OK c'est Alan Lee quoi coeur )

J'avais lu que Lee n'avait pas vraiment choisi les passages à illustrer puisque (c'est un exemple, je ne me rappelle plus du nombres exact) les éditeurs avait décider de 15 illustrations et avaient "découper" le livre pour caser les dites illustrations à intervalle régulier.
Et en dessous de chaque dessin, il y a la phrase et le numéro de page qu'il illustre.

Et pour revenir à la question : j'aime les illustrations dans un livre ^^ MAIS je n'aime pas lire un lemon, alors en voir un dessin ? Oo non merci !
Ou alors il faut vraiment que ce soit très subtil... par exemple le dessin très fin de la mangaka Kawai (édité en France : "Au coin de la rue" et "Caffe latte rapsodie") ne me donne pas envie de vomir. Je n'apprécie pas plus les lemons, mais au moins, je ne passe pas les pages en soupirant sur du papier gâché.

Mais c'est tellement subjectif ! Il est évident que pour faire l'unanimité ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master




MessageSujet: Question de sensibiliter   14/11/2009, 14:43

Arrivant comme d'hab apres la bataille^^.

Bon perso les ellustrations dans les romans des Editions ne me gêne pas du tout oser ou pas .Au contraire les illustrations c'est ce qui fait l'originaliter de "la Maison"(autre sa cible yaoi).

Perso les illustrations ne m'ont jamais couper mon envie de lire et puis en même temps j'y suis habituer avec les livres d'histoires( pleins de portraits shemas,dessins,illustrations,tablaux ...Integré ici et là parfois sans logique )


La seul chose qui me derange c'est le style de l'illustrateur. Je doit avouer que je suis pas fan du style des illustrateurs(trices), même si je respect le travail qu'ils(elles) font. C'est une question de sensibiliter et là je doit dire que je suis pas preneur pour le moment .

Alors c'est vrai que la meilleur solution serait d'editer les livres avc et sans illustration mais bon c'est pas trés pratique.

Par contre j'ai une question : Un auteur peut t'il refuser que son roman soit illustrer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimimuffins
Admin



MessageSujet: Re: Ce que vous pensez des illustrations en général ?   14/11/2009, 16:04

Oui, un auteur peut refuser.

A l'exception des recueils de nouvelles où le choix est fait indépendamment du gout des différents auteurs pour une question d'uniformisation du traitement de toutes les nouvelles.

_________________
mimimuffins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce que vous pensez des illustrations en général ?   Aujourd'hui à 13:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce que vous pensez des illustrations en général ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Que pensez vous du vaccin contre la grippe H 1 N1
» Que pensez-vous de l'art "contemporain"
» Que pensez vous de la famille Cullen !?!
» La contrefaçon de buste et statue, vous en pensez quoi ?
» Ce que vous pensez d'Equestria

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Editions Muffins :: Les Editions Muffins :: Nos Illustrations-
Sauter vers: