Les Editions Muffins

Forum du site des Editions Muffins
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les codes du Boy's love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marouchka




MessageSujet: Les codes du Boy's love   19/12/2008, 19:32

Bonjour !

Lectrice disciplinée (cette fois ;-)) j'ai été jeter un coup d'oeil à la FAQ de votre site. Malheureusement, je ne trouve pas la réponse à la question "Quels-sont les codes du genre Boy's Love dont vous parlez dans l'appel à textes ?" très claire. C'est quoi au juste le "minimum requis" ? Je sais bien que ce n'est pas facile pour vous de le définir mais du coup, ça ne l'est pas plus pour d'éventuels auteurs postulants Sad
On ne peut pas simplifier ça par la présence d'une romance ou d'un couple parce que si c'est glauque, c'est pas "romantique" et donc ça ne marche pas. Si le côté BL ne se réfère qu'à une rupture (peut-être ancienne mais encore très présente et douloureuse pour le personnage), ça ne marche pas non plus car il n'y a pas de couple. Et pourtant, je crois que ce serait bon, non ? Alors où est la limite ? Et si le personnage est homosexuel, que c'est important pour le définir (que ça "teinte" trop l'ambiance ou de détails pour qu'on puisse le remplacer par un hétéro) mais que cette homosexualité n'est pas au coeur de l'intrigue, ça marche encore ? Et si on remplit tous les critères du minimum requis (ou plus !) mais que le personnage est une fille, ça marche toujours ?

Pourrait-on avoir une définition un peu plus précise de ce "minimum" ou peut-être plus d'exemples, notamment au niveau d'autres oeuvres déjà sorties avec la mention "ça c'est bon", "ça c'est trop léger" ?

Désolée pour le coup vache la veille d'un week-end (et presque de Noël !) mais justement, ce qui m'interpellait déjà auparavant me turlupine depuis l'annonce du nouvel AT (Noël, pour moi, c'est avant tout familial alors avant de penser "conjoint" (homosexuel) je pense "parents, frères-soeurs", du coup je m'interroge sur la part que l'homosexualité des personnages doit prendre sur l'histoire...).

Bonne fête à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin
Admin
avatar


MessageSujet: Re: Les codes du Boy's love   20/12/2008, 02:24

.
La "définition" :


Il est assez difficile de donner des règles précises pour définir les codes du genre Boys love.
On peut toutefois extraire une grande ligne
(sachant bien que par définition un « genre littéraire » est toujours aux frontières d’autres genres…)

Pour notre Maison d’Edition, répondre au minima du Boy’s love se résumerait ainsi :
« Une histoire mettant en scène une relation (amoureuse) entre deux hommes, cette relation pouvant être ou ne pas être l’élément principal de l’histoire. »
C’est minimaliste, mais au moins, ça a le mérite d’être « clair » et « attendu ».
Puisque dans « Boy’s Love », il y a : Boys (hommes) et Love (amour)

Bien sur, la relation entre les deux hommes peut aussi ne pas être une histoire d’amour pur et dur, mode « ils vivront heureux toute leur vie… » ! Mais il faut au moins une certaine « interaction/relation » entre les deux protagonistes. (Et on ne parle pas forcément de sexe, là… Mais de tension sexuelle, d’attirance… Un début de quelque chose…)

Maintenant, répondre dans ce sens est finalement très compliqué, car il y a toujours des exceptions, des circonstances, des milliers de type d’interaction qui rendent la précision dans la définition complexe et non juste à 100%. Aussi allons-nous présenter les choses dans l’autre sens.

- Une histoire mettant en premier plan en scène un couple entre un homme et une femme, serait par définition non Yaoi/boy’s love.

- Une histoire ne présentant qu’un homme serait pas définition non boy’s love. Une interaction avec soi-même étant limité. Mais là encore tout est affaire de cas par cas. Puisqu’il peut y avoir souvenirs ou fantasmes (et par là même présence d’un second protagoniste).


Concernant les exemples cités dans le premier poste :

- une histoire « glauque » mettant en scène deux hommes ayant une relation entre eux, serait tout à fait qualifiable de Boy’s love.
L’amour bestial, SM, mortelle ou d’un psychopathe est tout aussi plausible que l’amour kawai, romantique ou soft et sensible…

- suite à une rupture, un individu peut se souvenir de sa relation passée et relater cette dernière de façon à restituer une histoire à deux… ou la conséquence de cette dernière…

- l’homosexualité peut, mais n’a pas à être, le sujet principal de l’histoire. Dans 1 manga Yaoi sur 2 (façon de parler), les personnages ne se posent même pas la question de leur orientation sexuelle ! Il l’assument, la vivent et point. Une histoire yaoi n’a donc (heureusement) aucun besoin d’être centré sur la préférence sexuelle d’un des personnages. Elle peut compter une toute autre histoire tout en contenant en elle, la mise en avant d’un couple d’homme ayant une relation +/- poussées et +/- amoureuse… (Ce qui globalement fut le cas de quasi toutes les Nouvelles de l’anthologie « La Rentrée »)

- Si le personnage principal est une fille (ayant de ce fait - pour répondre aux autres critères – une relation avec une autre femme), ceci se nomme : « Yuri ». A savoir un autre « genre ». Dans notre cas, nous voulons publier une anthologie « Yaoi ». Nous n’en apprécions pas moins le Yuri, mais là n’est pas le sujet de notre collection « Boy’s love »

- Concernant des exemples de « trop léger ». Disons que le manga « Banana Fish » présentant clairement une relation entre Ash et Eiji est trop en « sous-entendu » pour être qualifiable de yaoi. Idem avec « Count Cain » entre Cain et son majordome. Ce sont de très légers Shonen ai, ne présentant pas assez de relation pour être totalement qualifiable de Boy’s love.
A l’inverse, dans des mangas comme : « Fake » (sauf le dernier volume) ou « Color » qui ne comportent que de légers rapprochements. Cela suffit pour les qualifier comme Boy’s love.


Nous finirons par dire, qu’après, tout reste souvent une histoire de cas par cas et de rendu globale suite à la lecture d’un texte. Il est donc Impossible de donner des règles strictes de ce qu’il faut ou non. Mais il est certains qu’une histoire entre filles ne fera jamais un boy’s love… ^_-


Au sujet de l'AT :

Concernant l’importance du Boy’s love dans un thème comme « Noël », ce n’est vraiment pas si difficile à insérer.
On ne demande pas forcément que l’histoire se déroulement au seul instant du réveillon en famille, avec un individu seul homo du groupe…
Noël, c’est tout autant :
- un réveillon en famille ou entre amis
- la préparation de l’évènement et les rencontres que ces préparations génèrent… (recherche des cadeaux, repas à préparer, déco à trouver et mettre en place de manière heureuse ou pas...)
- les surprises des invités de Noël attendus ou pas…
- les déconvenues de la soirée qui ne se déroule pas comme on le prévoyait… (quand on arrive déjà à bon port...)
- les travailleurs qui bossent pour que la fête ait lieux pour d’autres… (entre taxi, serveurs, père noël et autres urgentistes...)
- la solitude d'être seul
- le refus de faire comme tout le monde
- le jour préféré des psychopathes ?
- un tas d'autres idées.... ;p
Et ce en toute époque temporelle, toute situation géographique, culture ou "monde" que la réalité ou votre imagination est capable de visualiser !

En d'autres termes, ce thème permet de faire un bon millier de versions Boy’s love toutes plus différentes les une des autres, des plus romantiques au plus désastreuses, des plus kawai au plus sombres, des plus tordues au plus graves, des plus comiques au plus ridicules…
Bref, il y a des tas de manière d’exploiter un évènement qui semble aux primes abords seulement « familiale » pour apporter la « Yaoi touch » (et encore un couple gay reste une cellule familiale comme une autre...).
Donc nous pensons que lier le genre au thème n'aura rien de si compliqué sans tomber une seule seconde dans le Hors sujet ^_-

.

_________________
Les Editions Muffins
http://www.leseditionsmuffins.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les codes du Boy's love
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Editions Muffins :: Général :: F.A.Q.-
Sauter vers: