Les Editions Muffins

Forum du site des Editions Muffins
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Rencontre avec Lucile Garrigoux (Auteur)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
avatar


MessageSujet: Rencontre avec Lucile Garrigoux (Auteur)   9/9/2008, 22:50

Lucile Garrigoux.
Auteur de « Des princes charmants », une nouvelle du recueil « La Rentrée ».


* Comment êtes-vous venu au yaoi ? Quelle est votre vision de ce genre si particulier ?
J'ai découvert le yaoi en même temps que je découvrais l'univers des mangas. Au début, j'ai été un peu interloquée. Mais cela correspondait aux relations très proches que j'imaginais "innocemment" entre mes personnages masculins et, peu à peu, je me suis retrouvée tout naturellement à mettre de plus en plus de yaoi dans mes récits... Jusqu'à devenir pleinement yaoiste. Pour moi, le yaoi est avant tout une passion. C'est un genre encore nouveau mais porteur d'un univers propre, avec ses clichés, ses lieux communs et ses talents.

* Quelles sont vos influences artistiques, vos sources d’inspiration ?
Deux auteurs surtout ont influencé ma manière d’écrire : d’abord Tolkien, qui m’a permis de découvrir l’univers de la Fantasy. Ensuite, Terry Pratchett, pour m’avoir prouvé que l’on peut mêler humour et écriture. J’ai énormément de sources d’inspirations : cela peut être mes lectures du moment, mais aussi la mythologie, les légendes et, à large dose, les clichés littéraires que j’aime reprendre et triturer pour tenter d’en obtenir quelque chose de nouveau.

* Quels sont vos supports préférés pour vos créations (roman, nouvelle, scénario) ?
En général, je préfère le support du roman, qui me permet de développer davantage les personnages et le scénario. Cependant, j'écris aussi parfois de très courtes nouvelles d'une page ou moins, voir de courts récits d'une dizaine de page - tout dépend de l'histoire, en fait.

* Avez-vous fait des études de lettres ?

Juste une première et une terminale littéraire, je passe le bac cette année.

* Depuis quand écrivez-vous ? Comment travaillez-vous ?
J'écris depuis que j'ai appris à tracer mes lettres ! En général, j'utilise plutôt le support clavier, même si j'emploie de temps à autre des cahiers lorsque je n'ai pas l'ordinateur à ma disposition... Je travaille sans méthode particulière : souvent, je pars d'une idée ou d'un concept que j'ai déjà ruminés pendant un certain temps et écris à partir de celle-ci. Il est rare que j'aie une idée précise de la trame de l'histoire. Ce n'est souvent qu'à partir du milieu de l'oeuvre que je sais ce qui se passe et pourquoi.

* Que vous procure le fait d’écrire ?
Avant tout, beaucoup de plaisir ! J'aime mes personnages et j'aime les mettre en scène. Cependant, cela me procure aussi d'autres choses plus difficile à identifier : la satisfaction d'avoir mis en forme une idée auparavant imprécise en la couchant sur le papier, l'impression de toujours pouvoir s'améliorer texte par texte...

* Comment est né l’histoire publiée par les Editions Muffins, ses personnages…
J’aime beaucoup l’urban fantasy, où des créatures ou éléments purement fantasy - elfes, licornes… - agissent dans un cadre réaliste. Lorsque j’ai pris connaissance du thème proposé par les Editions Muffins, j’ai tout de suite pensé à avoir comme personnages des êtres légendaires. Et j’avais depuis longtemps envie de piocher dans la mythologie écossaise. Les fées sont souvent considérées, à notre époque, comme des créatures sages, douces et un peu mièvres. Irvin, fée irascible et geek, est né par opposition à cette image traditionnelle, les autres personnages se bâtissant d’eux-mêmes à mesure que j’élaborais le scénario.

* Pourquoi ce titre ?
« Des princes charmants » est une histoire d’amour à la base, et son héros est un clin d’œil aux fées des récits pour enfants. Or, qu’y a-t-il presque toujours dans les contes et qui est lié à l’amour ? Un prince charmant ! La formulation du titre, qui utilise un pluriel, parodie les intitulés des anciens traités savants : « De la sauvegarde de l’Âme », « Des mœurs des pays orientaux »… Et, ici, « Des Princes Charmants ».

* Avez-vous rencontré des difficultés dans vos démarches auprès des éditeurs ?
Non, aucune. Car je n’avais encore fait aucune démarche avant ce projet pour les Editions Muffins.

* Avez-vous déjà travaillé avec d’autres maisons d’édition ? Quels ont alors été vos précédents projets professionnels ?
A nouveau, non - c'est la première fois pour moi.

* Qu’est-ce qui vous a conduit à travailler avec les Editions Muffins ? Quelle est votre vision sur la maison d’édition ?
J’écris principalement du yaoi, mais jusqu’à la naissance des Editions Muffins, c’était surtout une activité pratiquée « en amateur ». L’idée de pouvoir paraître dans un cadre professionnel, d’être forcée par des critiques forcément impartiales à repérer les défauts de mes écrits était trop alléchante pour y résister ! Sinon, je vois les Editions Muffins d’un œil admiratif : si lancer une nouvelle maison d’édition est déjà un acte courageux, entreprendre d’exploiter un genre si peu reconnu en France, l’est encore plus.

* Avez-vous d’autres ouvrages en cours, sous le clavier ou le crayon ? Avez-vous un scoop à nous confier sur votre prochain roman ?
Je suis actuellement en train d’écrire deux autres histoires que je fais paraître sur le site Internet de l’Ecurie des Shets sous le pseudonyme de Corenn : « Locke », un récit fantasy sur une bande de mercenaires et « Prêtre », une histoire urban fantasy avec des semi-démons, une apocalypse en préparation, de la mauvaise cuisine et, comme l’indique le titre, pas un seul prêtre. Je n'ai aucune révélation à confier sur mes prochains écrits étant donné que je n'ai aucune idée de ce que je vais faire ensuite... Peut-être réécrire les premiers textes que j'ai mis en ligne, et qui me font mourir de honte dès que j'y pense.

* Que peut-on vous souhaiter pour l’avenir ?
De m'améliorer encore sur le domaine de l'écriture ! Un jour, j'atteindrai le niveau de Neil Gaiman... Si, si...

_________________
Les Editions Muffins
http://www.leseditionsmuffins.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
padfoot

avatar


MessageSujet: Re: Rencontre avec Lucile Garrigoux (Auteur)   10/9/2008, 15:07

En lisant "des princes charmants" j'ai été surprise de trouver un univers aussi Ouahou lol!

Je dois dire qu'en commençant à lire, je me suis demandée dans quel univers j'étais tombée, je n'arrivais pas à croire que l'on pouvait mêler fantasy et monde réel puis au fil de ma lecture je me suis dis pourquoi pas, j'ai beaucoup ri en lisant cette nouvelle et finalement à la fin de ma lecture je me suis dis que c'était tout simplement super mais comme à chaque nouvelles du recueil on reste sur sa faim et les personnages n'ont pas tout dévoilé de leur histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corenn

avatar


MessageSujet: Re: Rencontre avec Lucile Garrigoux (Auteur)   10/9/2008, 23:02

=> Ha ha, petit détail, c'est moi Lucile Garrigoux^^''' J'ai juste voulu reprendre mon pseudonyme d'internet afin d'embêter le monde ! sourire

Hé hé, j'adore l'urban fantasy XD Mêler la vie ordinaire, triviale et les grands fatras de la fantasy classique (épée mythique, elfes, fées...) est toujours détonnant, du moins à mon goût ! Contente de t'avoir convertie à l'idée en tout cas lol!

Je ne pense pas qu'on puisse tomber totalement et follement amoureux en l'espace d'un ou deux jours, donc j'ai préféré couper avant toute déclaration définitive, je l'avoue :p Maismaismais comme ça le laissage-sur-sa-faim-isme (mmm, le beau néologisme....) permet à l'imagination du lecteur de s'exercer et c'est très bien et... T_T *prétexte douteux*

Je ne pense pas reprendre ces personnages, mais qui sait ? Vu ma capacité à avoir des idées sauvegrenues... sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troll des Bois

avatar


MessageSujet: Re: Rencontre avec Lucile Garrigoux (Auteur)   12/9/2008, 13:02

...
Plus encore que ton interview, Corenn, je trouve ton avatar des plus éclairant ! ^__^ :geek:

Sinon, merchi à toi pour ton récit, et pour tout ceux que nous aurons le plaisir de lire à l'avenir... ! ^__-

Par ailleurs, tout comme pour Subaru, le fait que tu apprécie Pratchett m'explique mieux pourquoi j'ai tant aimé ta nouvelle ! ^__-

Et juste une pitite question : je parie que tu aimes bien Résident Evil et compagnie, non ? ^__^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corenn

avatar


MessageSujet: Re: Rencontre avec Lucile Garrigoux (Auteur)   12/9/2008, 20:12

Je sais, j'aime mon avatar XD Je ne sais pas pourquoi, mais je sens une profonde connexion entre lui et moi (l'air abruti peut-être XD).

J'aime effectivement Terry Pratchett (Dieuuu \o/), mais je n'ai eu qu'un bref contact avec Resident Evil - je ne suis pas une grande joueuse de PS2, trop geek pour ça x). Cependant, j'ai joué à Vampire The Masquerade - Bloodline, qui est bien épuisant pour les nerfs aussi... En fait, j'adore semer un peu d'action, voire de macabre dans mes textes (bon, ça, tu l'auras deviné sourire )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roshieru

avatar


MessageSujet: Re: Rencontre avec Lucile Garrigoux (Auteur)   13/9/2008, 00:26

VTM : Bloodlines ! Toi et moi avons un point commun !

Tu as joué avec un malkav ? Tu as parlé au présentateur télé et le panneau stop ? Je n'ai jamais fini le jeu (une mauvaise habitude chez moi, je termine rarement les jeux) mais c'est vraiment un excellent jeux de rôle (dommage pour les nombreux bugs et la mort du développeur, par contre). Le passage à Hollywood, avec le Tzimisce (oh, comme j'aurais aimé jouer un Tzimisce...), est vraiment glauque et j'adore la maison hanté ainsi que la quête du serial killer.

_________________
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corenn

avatar


MessageSujet: Re: Rencontre avec Lucile Garrigoux (Auteur)   13/9/2008, 00:38

Bien sûr que j'ai joué avec un malkav, comment n'aurais-je pu le faire ? sourire Pour les bugs, j'ai téléchargé des patch, dont un qui permet aussi de jouer un tzimisce - enfin, pleins de clans bonus en fait (non officiel par contre)...
Je ne l'ai pas fini non plus, tout simplement parce qu'une réinitialisation sauvage de l'ordinateur a supprimé ma partie alors que j'étais dans les égoûts u_u Mais oui, c'est un jeu épouvantablement glauque et effrayant >_> La quête de la maison hantée était déjà bien flippante, mais celle avec les zombies, et l'hôpital, et... plein d'autres en fait... XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre avec Lucile Garrigoux (Auteur)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre avec Lucile Garrigoux (Auteur)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le soleil a rendez vous avec la lune
» { Les aigles ne volent pas avec les pigeons. | PV Tullia & Gaiel |
» Entretien avec Li Kunwu auteur chinois de BD, à Kunming
» Tristan (Lucile amour et rock’n roll)
» Le petit sapin de Noël/Pernette Chaponnière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Editions Muffins :: Les Editions Muffins :: Nos Auteurs & Illustrateurs-
Sauter vers: