Les Editions Muffins

Forum du site des Editions Muffins
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La typographie du dialogue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Roshieru

avatar


MessageSujet: Re: La typographie du dialogue   8/1/2010, 18:28

Il existe un ouvrage sur la typographie, fait par l'imprimerie nationale ou quelque chose comme ça, mais je crois qu'il ne prend pas en compte tous les cas (trop variés) et que certains points sont datés. Mais bon, c'est comme pour la grammaire et l'orthographe. Il n'existe pas d'ouvrages parfaits. Le Grevisse (la référence) ne tombera pas toujours d'accord avec d'autres ouvrages tout aussi documentés, parce que la langue évolue et que les écrivains eux-même prennent des libertés, soit par ignorance réelle, soit parce qu'ils estiment réellement les règles idiotes.

Normalement, on devrait par exemple écrire "sens dessus dessous" (en fait, "c'en dessus dessous", originellement au moyen-âge) mais vers le 19ème, des écrivains on commencé à écrire "sans dessus dessous" et un livre de Verne a eu pour titre "sans dessus dessous". Certains aujourd'hui pensent toujours qu'ils ont tort sur cette écriture et qu'elle est fausse, de mon côté je me dis que, puisque c'est largement usité et accepté, les deux écritures sont correctes. Bon, après, ce n'est pas une raison pour écrire "comme même" au lieu de "quand même".

L'autre fois, je cherche le mot "gravissime" vu dans un manuscrit que je corrigeais. Certains dictionnaires le réfèrent, d'autres non, alors doit-on le laisser, le remplacer par "fort grave", "très grave" ?

Bref, tout ça pour te dire qu'il y a malheureusement des cas où tu ne trouveras pas réponse satisfaisante, que ce soit pour la typographie et le français. Dans le cas des "pensées", le plus simple reste de faire lire un extrait - si tu ne veux pas qu'un proche lise du yaoi - ou l'ensemble du texte à quelqu'un, afin de voir s'il comprend. S'il comprend, c'est que ta façon de faire est la bonne, quoi qu'un obscur spécialiste puisse prétendre.

_________________
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimimuffins
Admin
avatar


MessageSujet: Re: La typographie du dialogue   8/1/2010, 23:22

Pour info.
Je possède le lexique des règles typographiques en usage à l'imprimerie nationale que cite Roshieru et ils ne disent rien sur les pensées.
Donc pas besoin de l'acheter pour cette seule question ;p

_________________
mimimuffins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roshieru

avatar


MessageSujet: Re: La typographie du dialogue   16/1/2010, 22:00

Histoire de rapporter de l'eau au boudin, chez J'ai Lu, dans Spectres de Koontz, les pensées des personnages sont entre guillemets et les dialogues signalés par le seul cadratin, afin d'éviter toute confusion. Les guillemets se ferment après la virgule de l'incise.

C'est une ancienne édition de 86 ou 91, je ne sais pas trop.

_________________
Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Supersab




MessageSujet: Re: La typographie du dialogue   23/3/2010, 13:45

Pour les dialogues, j'ai un soucis avec les incises, j'ai tendance à ne pas en mettre. Je vous ai mis un passage d'une de mes fics comme exemple.

Spoiler:
 

qu'en pensez-vous, que faudrait-il que je corrige ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mllesarah

avatar


MessageSujet: Réponse à Supersab   23/3/2010, 21:08

Bonsoir.

Au niveau de votre texte, tout me paraît parfait à part une chose : lorsque démarre le dialogue, le texte énoncé par le premier personnage prend un guillemet au début mais pas de cadratin.

"Si on allait à la plage.
- Oui, répondit-il.
- Tout de suite ?
- Pourquoi pas ?"

A part ça, même si l'usage des guillemets est assez rare de nos jours (chez beaucoup d'éditeurs, on ne trouve que des cadratins), la typo des incises me paraît parfaite.

Sarah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Supersab




MessageSujet: Re: La typographie du dialogue   23/3/2010, 21:24

Merci mllesarah pour votre réponse.

J'avais peur que de ne pas mettre d'incise de narration du style: demanda-t-il, repondit-il, dit-il et cie, enlève tout crédit à mon dialogue et qu'il ne ressemble qu'à une succession de tirade sans amplitude.

Merci pour la précision sur le guillemet sans le quadratin au début du dialogue, je ne savais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mllesarah

avatar


MessageSujet: Re: La typographie du dialogue   23/3/2010, 22:26

Rebonsoir,


Je ne pense pas qu'il soit nécessaire dans ce texte de multiplier les incises.

Il est important de mettre de telles annotations de temps à autres, pour que le lecteur sache qui parle. Surtout lorsqu'il y a plus de deux personnages. Ou que le dialogue est très long.

Tout dépend aussi du style du dialogue ; lorsqu'il est facile de distinguer les personnages, une incise peut être mise pour aérer le texte et couper l'enchaînement des questions/réponses.

En somme, une petite incise de temps en temps, c'est comme de respirer, ça ne peut pas faire de mal !
Mais point trop n'en faut.

Le mieux, c'est de laisser reposer le texte, et de le relire dans quelques jours, à voix haute. Vous verrez aussitôt s'il est facile ou non de déterminer qui parle. Au moindre doute, à la moindre accroche, insérez une incise.

Au niveau de la typo, on trouve de tout.
Dans les livres où les dialogues suivent la règle des guillemets/quadratins, souvent, les incises sont incluses dans le dialogue (et donc, on ne ferme pas les guillemets à chacune d'elles).
Et dans de très rares cas, on les place à l'extérieur.

Pour le lecteur, je trouve cette succession de signes assez pénible. Et pour l'auteur, elle représente un véritable casse-tête.
Exemple, les livres de W.R Wingfiled, chez les éditions de l'Aube.

Tout dépend du type d'ouvrage et du type d'éditeur visé.
Personnellement, pour les romans style policiers dont je m'occupe, je conseille soit le seul quadratin, soit l'inclusion des incises dans les guillemets.

Mais d'autres peut-être ne partageront pas cet avis !
Dans tous les cas, bon courage pour la suite !
Bien à vous,
Sarah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Supersab




MessageSujet: Re: La typographie du dialogue   24/3/2010, 15:43

je vous remercie pour toutes ces précisions.

Pour ce qui est du "dosage" des incises, j'ai bien conscience qu'il n'y a pas de recette miracle. Je vais y aller au feeling et tenter d'atteindre le juste équilibre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Supersab




MessageSujet: Re: La typographie du dialogue   31/5/2010, 11:41

j'aimerais des précisions concernant le cadratin.

cas de figure 1:

"1 parle
- 2 parle
- 1 répond
- 2 enchaine"

il ne faut pas mettre de cadratin à la première réplique c'est bien ça ?

mais comment on fait quand un personnage dit une phrase mais que ses paroles sont glissées entre deux paragraphes narratifs ?

cas de figure 2:

bla bla

"- 1 parle" --> faut-il mettre un cadratin ? si oui avant ou après le guillemet ?
bla bla

"- 2 répond" --> faut-il mettre un cadratin ? si oui avant ou après le guillemet ?

bla bla

"1 parle
- 2 parle
- 1 répond
- 2 enchaine"

j'espère que je me suis bien exprimée

voici un extrait de mon texte où je recontre ce soucis
Spoiler:
 

merci d'avance pour vos lumières
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mllesarah

avatar


MessageSujet: Re: La typographie du dialogue   31/5/2010, 13:07

Bonjour,


Alors, je dirais qu'il faut savoir dans quel cadre on se place.

En principe, écrire un dialogue en cadratins sans utiliser les guillemets n'est pas la présentation correcte.

Et de ce fait, la logique voudrait qu'on mette : guillemet d'ouverture avant la première phrase du dialogue (sans cadratin),
puis cadratins aux phrases suivantes du dialogue.
Avec fermeture par un guillemet "fermé".

Ex :
La mer est bleue.
"Tiens, bonjour...
- Comment allez-vous ?
- Très bien merci..."


A noter que si le dialogue est coupé par, par exemple, une description, il faut "fermer" la dernière phrase du dialogue avec un guillemet "fermé", et ouvrir l'autre partie du dialogue avec un guillemet "ouvert".

Ex :
La mer est bleue.
"Tiens, bonjour...
- Comment allez-vous ?"
En disant cela, la jeune femme tourna sa tête à droite.
"Très bien merci."

En revanche, il faut préciser qu'aujourd'hui, la plupart des éditeurs/auteurs adoptent le seul cadratin, sans plus se préoccuper des guillemets.

De ce fait, peut importe que la phrase soit coupée, que le personnage parle deux fois de suite après interruption (ou autre), il a seulement des cadratins, que des cadratins et juste des cadratins.

J'espère avoir répondu à la question,
Bien à vous,
Sarah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Supersab




MessageSujet: Re: La typographie du dialogue   31/5/2010, 15:30

Merci pour votre réponse.

et comme j'y tiens à mes guillemets Wink je vais les laisser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La typographie du dialogue   

Revenir en haut Aller en bas
 
La typographie du dialogue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Dialogue entre Père & Fils ...
» Dialogue d'adverbes
» Dialogue de mères
» Dialogue de sourd avec le Frankfurt
» Le DIALOGUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Editions Muffins :: Salon de discussions :: Le coin des écrivains-
Sauter vers: